• Chapitre 8 

    Petite Boule de Miel

     

      Ciel Gris accourut.

    << Où ça?

    - Près de la frontière, ils nous ont tendus une embuscade, ils sont trop nombreux. Les autres ne tiendront pas longtemps.

    - Il faut faire vite! Pas de temps à perdre! pressa le meneur.  Que tous les guerriers et les apprentis prêts à se battre viennent!  >> 

    Chacun s'empressa de se regrouper devant l'entrée du camp. Alors que Poil Roux et Queue Noire allaient les rejoindre, Ciel Gris s' avança vers eux.

    << Non, vous vous restez ici pour protéger le camp. Nous ne sommes à l'abri de rien. ordonna le meneur. Il s'adressa ensuite aux autres. Patte de Rivière! Patte de Chêne! Allez retrouver les patrouilles de chasses de Eau Douce et de Aile de Chouette! Vite! Dites leur de nous rejoindre à la frontière! Les autres, avec moi! >>

    Ils allaient partir quand un cri les interrompu.

    << Je viens avec vous! >>

    Plume Dorée se retourna. Pelage de Cendre venait de s'élancer de la pouponnière, camper sur ses pattes, elle se dressait fièrement, griffes sortit et croc découvert.

    << Non, fit Ciel Gris en lui donnant un coup de langue sur le front. Tu reste ici.

    - Mais... protesta la guerrière ardoise.

    - Tes chatons ont besoin de toi. Et si tu ne revenait pas? >>

    Il n'ut pas besoin  d'en dire plus, Pelage de Cendre s'éloignait déjà, pestant à mi-voix. 

     

     Perle d'Ambre, Plume Dorée, Coeur de Mousse, Croc de Lion, Croc Fauve, Patte de Brume et Plume de Corneille. Tous partirent porter secours à leurs camarades. Ils coururent à travers la forêt aussi vite qu'ils purent. Plume Dorée haletait, elle était à bout de souffle, cependant, leurs camarades ce battaient à mort contre toute une tribu. Enfin, ils atteignirent la plaine. Ce ne fut pas difficile de remarquer la bataille qui faisait rage, des félins s'affrontaient de toutes parts, du sang giclait sur le sol, des hurlements se mêlaient au doux chant du vent. Ciel Gris qui s'avançait en tête, poussa un cri de guerre avant de plonger sur le premier ennemi venu. Ses guerriers l'imitèrent. Plume Dorée remarqua Orage de Lumière qui maintenait fermement Feuille Morte au sol. Sa fille était dans un piteux état, son pelage roux tigré était couvert de sang, elle l'air épuisée. Plume Dorée sentit la rage lui tordre le ventre. Elle bondi en rugissant. Elle envoya Orage de Lumière balader et aussitôt, elle lui bondi dessus et le griffa jusqu'au sang. Elle le mordit. Le guerrier cracha et tenta de se libérer. Plume Dorée regretta d'avoir eu pitié de lui, le jour où, en père désespéré, le guerrier était venu jusqu'en territoire ennemi pour retrouver ses filles disparues. Elle grogna et l'envoya rouler dans la poussière. Le mâle brun clair se releva et lui lança un regard plein de haine. La guerrière retroussa les babines et cracha. Le guerrier, grognant, se fondit dans la foule.  Plume Dorée se retourna pour se jeter dans la mêlée. Elle affronta un jeune guerrier gris foncé. L'ennemi avait réussi à la plaquer au sol et il lui griffait le ventre avec ardeur. Furieuse, la guerrière dorée parvint à se remettre sur pattes, le jeune chat lui griffa le museau, elle sentit le goût amer du sang couler dans sa gueule. Elle secoua la tête et voulut le mordre à la patte arrière. Mais le guerrier l'esquiva et elle s'affaissa dans la bruyère. Elle se releva aussitôt et fondit sur son adversaire, qui bien que jeune se défendait bien. Plume Dorée cracha et lui bondi, elle lui lacéra le dos. Bientôt, un cri retentit derrière elle, Pétale de Givre, une guerrière se dressait devant elle, la fourrure ébouriffée. Ce doit être son fils, pensa Plume Dorée. L'ennemie  bondit, et les deux chattes roulèrent au sol quelques instants. Pendant ce temps, le jeune félin affrontait Croc de Lion non loin de là. Les deux femelles se séparèrent. Plume Dorée cracha et sauta sur Pétale de Givre, elle la plaqua au sol, sur le flanc. Cependant, l'ennemie ne se laissa pas faire, elle tordit le cou pour mordre la patte de la guerrière dorée. une idée lui vint alors. Plume Dorée se laissa tomber sur le côté tout en griffant la joue de son adversaire, puis très rapidement, elle roula et se releva pour lui assener un nouveau coup. Au même moment, un cri retentit. Les patrouilles de la Tribu de l'Eclair rejoignaient enfin la bataille, qui repris de plus belle. La guerrière blanche et son fils avaient disparus.  Des grognements firent se retourner Plume Dorée.  Elle vit alors Poussière d'Argent et Flèche Noire se dresser contre elle. Elle cracha et s'élança, elle s'attaqua d'abord à Poussière d'Argent. Mais pendant qu'elle mordait la guerrière qui la griffait, l'autre l'attaquait aussi. Plume Dorée ne savait pas où donner de la tête, à un contre deux, elle avait aucune chance. Les deux ennemies bondirent soudain. La guerrière dorée se recroquevilla, le poil hirsute, crocs découverts, elle cracha. Poussière d'Argent lui atterri sur le dos, tandis que Flèche Noire lui mordait la patte arrière. Plume Dorée hurla avant de tenter de les frapper, en vain. Soudain, un grondement féroce se fit entendre, suivit d'un éclair de fourrure fauve. Et Plume Dorée fut délivrée de Poussière d'Argent. La guerrière se contorsionna et prit Flèche Noire par la peau du cou. La guerrière dorée se débarrassa de Flèche Noire et se releva. Elle jeta un oeil à son sauveur. C'était Croc Fauve. Elle n'eut pas le temps de le remercier, Flèche Noire revenait déjà à la charge. Elle laissa Croc Fauve s'occuper de Poussière d'Argent et elle assena un pluie de coups à la chatte noire aux pattes blanches.  Alors que la bataille faisait encore rage autour d'elle, un cri retentit.

    << Tribu de la Lumière! Repliez-vous! >>

    Flèche Noire cracha et s'enfuit pour suivre ses camarades. La bataille était finis, la Tribu de l'Eclair avait réussie à repousser l'ennemi. Ciel Gris appela ses guerriers. Plume Dorée les rejoints en boitant. Le chef n'était pas en très grandes formes, il manquant des touffes de poils à sa belle fourrure grise tachetée et du sang s'échappait de nombreuses plaies. Personne n'avait échappé à l'agressivité du combat.

    << Je veux que deux ou trois guerriers, ceux qui sont le moins blessées, restent ici pour éviter qu'ils ne reviennent. C'est compris? Les autres, rentrons. >> ordonna Ciel Gris.

    Ils se mirent en route, seuls Rêve Blanc, Croc de Lion et  Tigre Blanc restèrent. Plume Dorée chemina aux côtés de Croc Fauve et Feuille Morte. Du retour au camp, Fleur de Cerisier et Bourgeon de Lilas les attendaient, devant leur tanière, un tas d'herbes devant leurs pattes. Pelage de Cendre sortit de la pouponnière pour accourir vers son amie. 

    << Sa va? >> Elle renifla ses blessures. <<  Viens, il faut que tu ailles voir Fleur de Cerisier. >> 

    Plume Dorée suivit son amie, Bourgeon de Lilas s'empressa de venir la voir.

    << Alors, on joue à la guerrière et qui c'est qu'on vient voir après? fit l'apprentie guérisseuse, espiègle. Bon fait moi voir ça! >>

    La femelle écaille passa en revue le pelage dorée de la guerrière avant de mâcher de jolies fleurs jaunes et d'appliquer la pulpe sur les plaies les plus profondes. Pendant que Bourgeon de Lilas la soignait, Plume Dorée écoutait Pelage de Cendre qui ne cessait de lui poser les mêmes questions.

    << Comment va Tigre Blanc? Il n'est pas blessé? Où est-il? Il va bien?

    - Mais oui! Arrête de geindre comme un chaton et va plutôt retrouvez les tiens, ils doivent t'attendre! miaula sèchement  Plume Dorée, qui la fatigue ne rendait guère patiente.

    - C'est bon, pas la peine de t'énerver! >> 

    Pelage de Cendre fit demi-tour et se dirigea vers la pouponnière, où Petit Tigre l'attendait impatient, à l'entrée. mère et fils rentrèrent  à l'intérieur. Plume Dorée s'en voulut. J'irais m'excuser plus tard. promis la guerrière. Une fois que Bourgeon de Lilas eut finis de s'occuper des ses blessures, Plume Dorée se leva et partit chercher une proie sur le tas de gibier, afin de l'apporter à Pelage de Cendre.

     

    << Petite Boule de Miel! Petite Boule de Miel! >>

    Plume Dorée venait de rentrer de chasse quand elle entendit Bourgeon de Lilas qui appelait sa protégée. L'apprentie guérisseuse avait décidée de passer la journée avec ses chatons et Petite Boule de Miel, mais apparemment, Petite Boule de Miel était introuvable.

    << Petite Boue! Petite Boule de Miel! Où êtes-vous? >> cria encore la chatte écaille. 

    Plume Dorée déposa ses proies sur le tas de gibier et se dirigea vers son amie.

    << Qu'il y a-t-il?

    - Petite Boue et Petite Boule de Miel ont disparue. Je suis rentrée chercher une boule de mousse et quand je suis revenue, Petit Cèdre était seul.>> fit la novice, tête basse, la voix tremblante.

    Plume Dorée frissonna. Cela lui rappelait un peu trop la disparition des petits de Eau Douce, il y a bien des lunes de cela. Petit Fleuve y avait trouvé la mort, a cette époque.

    << Tu est sur qu'elles ne sont pas dans une tanière? >> demanda-t-elle, pleine d'espoir.

    Son coeur se serra quand son amie lui fit signe que non.

    << Non, Petit Cèdre les as vus partir vers là-bas. - elle désigna l'entrée du camp. - Oh, Plume Dorée, je suis sur qu'il leur est arrivé quelque chose! >>

    La femelle écaille ramena son fils vers elle, Petit Cèdre semblait lui aussi inquiet. Plume Dorée enfoui sa tête dans le doux pelage de son ancienne apprentie.

    << Tout va bien. Viens. On va les chercher, je suis sur qu'elles ne sont pas aller loin. >> tenta de la réconforter la guerrière, en luttant contre la panique qui s'emparait d'elle.

    L'apprentie guérisseuse hocha la tête, sa mine désespérée s'effaçant un peu. Et les deux femelles s'éloignèrent vers la forêt.  une fois sortit du camp, un miaulement retentit.

    << Par là! >> fit Bourgeon de Lilas en prenant le chemin pour contourner le camp. Plume Dorée dressa les oreilles et s'empressa de suivre son amie. Elles trouvèrent bientôt la trace des chatonnes. Elles s'empressèrent de la suivre, la piste ne les mena pas loin. Elles arrivèrent  à une petite zone  où trônait au centre une jeune chêne. Plume Dorée remarqua aussitôt Petite Boue qui était assise au pied de l'arbre, la tête levée vers ses branches. La petite chatte criait des encouragements.

    << Aller, vas-y Petite Boule de Miel! Grimpe plus haut! >>

    Bourgeon de Lilas se précipita vers sa fille.

    << Petite Boue! Où était-tu? >> gronda la femelle.

    La petite chatte se esquiva les petits coups de langues de sa mère et leva la tête vers le sommet de l'arbre.

    << Regarde! Petite Boule de Miel va monter en haut de l'arbre! >>

    Plume Dorée vit alors Petite Boule de Miel, perchée entre les deux branches principales du chêne. La petite chatte semblait ravie. Elle s'apprêta à escalader une branche quand Bourgeon de Lilas bondi dans l'arbre, l'attrapa par la peau du cou et la fit redescendre. Elle la déposa au sol, devant elle.

    << Qu'es ce qui vous à pris? Partir comme ça sans m'avertir! Vous êtes totalement folles! Tu aurais pus te tuer Petite Boule de Miel!  les fâcha Bourgeon de Lilas, furieuse mais soulagé de les avoir retrouvées. - Elle se tourna vers Plume Dorée- Aller rentrons. >>

    Et la femelle écaille s'éloigna en direction du camp, les deux petites la suivirent, Petite Boue avait la queue basse, consciente d'avoir déçue sa mère, mais Petite Boule de Miel la suivait fièrement, n'ayant nullement l'air d'être affectée par le ton dur qu'avait employé Bourgeon de Lilas. Plume Dorée les suivit. 

    Mais qui était donc Petite Boule de Miel? Et d'où venait-elle?

     


    votre commentaire
  •  Larme Gelée...

    L'air était doux et à la fois frais. Les étoiles étincelaient dans le ciel couleur de jais. La bruyère se pliait doucement selon la brise qui soufflait. Plume Dorée s'avançait dans l'herbe sèche et haute. Au loin, la forêt semblait l'appeler. Elle continua d'avancer. Nul bruits ne troublaient le silence. Enfin, la guerrière dorée arriva à l'orée du bois. Elle entendit alors des voix.  En observant les alentours, elle remarqua Ciel de Lave, accompagné d'un autre félin, perchés au dessus d'une flaque d'eau. Le deuxième félin était d'un blanc argenté, ses yeux bleus glacés lui rappelait ceux de Pelage de Cendre. Ils parlaient.

    << Ciel de Lave, miaulait le mystérieux félin d'une voix douce. Que pense tu d'elle?

    - Elle est jeune, certes, mais elle est déjà courageuse et téméraire. Ce seras une bonne guerrière. répondait l'ancien chef, sur de lui.

    - Mais... en ce qui concerne ses origines?

    - Ces origines? Hum... Larme Gelée, je pensais que tu aurais compris que les origines n'ont rien à voir avec les talents. Ta propre fille ne sais rien de ses origines.

    - Oui... tu as raison. >> avoua la dite-Larme Gelée, tête basse. 

    Ciel de Lave se pencha vers elle.

    << Allons, tu n'a rien à regretter. Tu as donné à la Tribu de l'Eclair une jeune et forte guerrière et tu as donné ta vie à ta tribu. Tu devrais te montrer plus fier de tes choix, ma chère. - L'ancien meneur se retourna - Ah, Plume Dorée, nous t'attendions. >>

    La femelle s'avança, faisant mine de ne rien avoir entendue. Elle s'assis près d'eux.

    << Me voilà. Qu'il y a-il? Pourquoi es-ce toujours moi que vous venez voir? Fleur de Cerisier ou Bourgeon de Lilas serait plus aptes à comprendre.

    - Tu connais déjà Larme Gelée? C'était une guerrière de la Tribu de la Lumière. >> poursuivit Ciel de Lave, s'en prêter attention aux questions de la guerrière.

    La femelle blanche s'inclina gracieusement. Elle scruta Plume Dorée de ses yeux bleus, si bien que la guerrière eu l'impression de geler.

    << C'est donc toi, l'élue?, miaula-t-elle, d'une voix cristalline. J'ai un message pour toi.

    - Encore un! Mais pourquoi es-ce à moi de régler tout cela, et puis qu'à tu as voir avec ma tribu! Tu es une ennemie pour moi! >> cracha la guerrière dorée.

    Plume Dorée ne savait pas ce qu'elle devait penser de tout cela. Cette histoire d'élue, le loup, et maintenant tout ces rêves. Ne pouvais-t-elle pas mener une vie de guerrière simple et tranquille? C'était aux guérisseuses de recevoir toutes sortes de signes et de messages, pas aux guerriers! Cependant, elle sut qu'elle avait était trop loin.

    << Désolé, je ne pensais pas ce que j'ai dit. ajouta-t-elle, en grattant le sol de sa patte avant. Mais je n'ai jamais demandé tout cela.

    - Je te comprend. fit la chatte de la Tribu des Cieux.- Elle leva des yeux remplis de larmes vers le ciel. Cependant, nous ne choisissons pas la voie que nous menons. Le destin est le seul maître.

    - Que veut tu dire.... >> questionna Plume Dorée, perplexe.

    Mais nul ne répondit. La vision de la guerrière se troubla et peu à peu, la lumière des étoiles fit place aux ténèbres.  Une voix lointaine se fit alors entendre.

    << Élue, ton destin te guideras, crois en toi. Malgré la peine, les dangers et les secrets que tu devras affronter, je sais que la lumière éclaireras ton coeur. >>

     

      Plume Dorée était assise près du Rocher Central, le soleil baignait le pelage d'or de la guerrière. Midi arrivait.  La nuit, Plume Dorée avait fait un nouveau rêve. Elle s'allongea et posa sa tête sur ses pattes avant. Elle soupira. Elle se demandait quel sens avait la conversation qu'elle avait surpris. Et si ils parlaient de Petite Boule de Miel?  Après tout, personne ne savait rien de ses origines. pensa Plume Dorée. Elle observa la petite en question qui jouait avec Petit Renard et Petite Noisette, les chatons se disputaient une souris sous l'oeil attentif de leur mère, leur frère Petit Lapin, dormait contre Lune de Feu. Petite Boule de Miel croyait être de la même portée que ses camarades de tanière, les petits de Lune de Feu et personne ne la contredisait. Poil Roux lui même, semblait l'accepter comme sa fille. Tandis qu'elle rêvassait, Plume Dorée c'était pris un mulot sur le tas de gibier. Elle le dévora d'une seule bouchée et se lécha les babines.

    << Eh! Plume Dorée! >> l'appela une voix.

    Elle se retourna. Queue Noire et Belle Pétale l'attendait à l'entrée du camp.

    << Viens chasser avec nous. >> proposa la guerrière  beige et blanche.

    La femelle dorée se leva et s'étira. 

    << J'arrive! >> miaula-t-elle en baillant.

     

    << Attendez! J'ai entendu un bruit! >> souffla Queue Noire en s'arrêtant, tout ses sens en alerte.

    Les chasseurs avaient déjà rassemblés pas mal de proies, ils étaient à présent non loin de l'Arbre aux Écureuils. Belle Pétale et Plume Dorée qui portaient les proies, les déposèrent sous quelques fougères. L'air était piquant et une fumée épaisse enveloppée l'air. Elles rejoignirent ensuite Queue Noire qui s'était tapi sous des buissons qui donnait sur une petite clairière. Plume Dorée n'en crut pas ses yeux. Elle vit plusieurs Sans-Queue qui était debout ou assis devant du feu. Mais que font-ils? Ils vont faire cramer toute la forêt! s'affola la guerrière dorée. A peine avait-elle pensé cela que le feu grandi et commença à se propager. Les Sans-Queue crièrent et s'enfuirent. Les flammes rousses commençaient à consumer tout sur leur passages. 

    << Vite! Rentrons au camp! Nous devons les prévenir! Le vent amène le feu droit vers le camp! Vite! >> cria Queue Noire en s'enfuyant. Belle Pétale le suivit. Mais Plume Dorée, elle, continua à regarder les flammes, yeux écarquillés. Le reflet du feu dansait dans ses yeux dorés. Elle ressentait une peur certaine et elle était à la fois fascinée devant ce spectacle dévastateur. La chaleur était intense. Elle se secoua et prit la route du camp en courant. De retour là-bas, Queue Noire et Belle Pétale avait déjà prévenues les autres. Chacun semblaient en panique. Les guerriers et les apprentis encerclaient les reines, leurs petits et les anciens. Ciel Gris et Croc Fauve se tenait en tête.

    << Tout le monde est là? demanda Ciel Gris d'une voix forte. Nous devons partir, vite! 

    - Mais où? cria une voix paniquée. 

    - Près de la frontière de la Tribu de la Lumière! En cas de besoin, nous n'aurons qu'à franchir le ruisseau, il nous protégeras des flammes. >> répondit Croc Fauve.

    Et sur ses mots, la troupe commença à s'éloigner. Plume Dorée rejoignit Pelage de Cendre. Les petits de la reine ardoise étaient tapis tout près d'elle, les yeux écarquillés par la peur.

    << On va tous mourir? demanda Petit Tigre d'une voix tremblante.

    - Mais non! Ne dit pas des choses pareilles! le consola sa mère avec un petit coup de langue sur son front. Il ne vous arriveras rien! >>

    Les chatons peinaient à avancer aussi vite que leur mère et les autres. Bourgeon de Lilas pourtait Petite Boue, Pelage de Terre cheminait à ses côtés, Petit Cèdre dans la gueule. Lune de Feu et Poil Roux portait deux de leurs petits, tandis que Plume d'Oiseau et Pétale Bleue se chargeaient des deux autres. Les petits de Poussière d'Etoile et Rêve Blanc, qui étaient presque assez grands pour être apprentis, cavalaient à leurs côtés, le visage déformé par la peur. Tigre Blanc rejoignit bientôt les deux guerrières, il donna un coup de langue derrière l'oreille de sa compagne et lui murmura des mots rassurants. Cependant, alors qu'ils venaient d'atteindre   la clairière, un aboiement terrifiant se fit entendre.

    << Un chien! >> hurla une voix.

    Plume Dorée vit un molosse noir et roux qui courait vers eux en montrant les crocs. Le groupe se dispersa pour  l'esquiver. Plusieurs guerriers s'attaquèrent alors au molosse. Croc Fauve qui lui tailladait le museau cria alors.

    << Allez-y! Continuaient sans nous, on arrive! >>

    Les félins dispersaient se regroupèrent et coururent jusqu'au ruisseau, regardant craintivement derrière eux. Plume Dorée avait perdu Pelage de Cendre de vue. Enfin, ils arrivèrent jusqu'à destination. Là, ils reprirent leur souffle. Dans le ciel un grondement se fit entendre, un orage approchait. Au même instant, un cri effrayé retentit.

    << Mes chatons! Ils ont disparus! >> 


    votre commentaire
  • Croc de Lion

     

    C'est un matou roux tigré et blanc au yeux verts pâles. Il est brave et n'hésite pas à se battre. Il est prêt à désobéir aux règles pour défendre son honneur et celle de sa tribu. Il dit ce qu'il pense et est très fier.

    Ses Noms:

    Chaton: Petit Lion

    Apprentie: Patte de Lion

    Guerrière: Croc de Lion

     

    Famille:

    Mère: Plume Dorée

    Père: Croc Fauve

    Frères/Soeurs: Patte de Marron / Feuille Morte

    Compagne : ???

    Chatons: ???

     

     


    votre commentaire
  • 1 an déjà!!!!!!!!

    Haaaaa!!!! 1 an!!!

    Et oui, cela fait 1 an que le blog à été crée! 

    Avant de passer au remerciement tout ça, tout ça, j'aimerais faire un point sur cette journée. Aujourd'hui, le 15 juin, vous aurez droit à 2 chapitres du Tome II et d'autres surprises, tout au long de la journée!^^

    Bon, voilà, il y a un 1 an je me suis lancée dans l'aventure d'un blog, celui ci même. Au départ, je ne pensais pas continuer autant cette fiction, et surtout, avoir autant de visiteurs! Grâce à cela, j'ai put rencontrer des personnes merveilleuses, me lancer dans d'autres blogs avec de nouvelles fictions tout à fait différentes... Et tout ça, c'est grâce à vous! A vous qui avez commenter ou tout simplement qui sont passés par ici! Je vous remercierez jamais assez♥ Mais je vais quand même essayer :

             


    3 commentaires
  • Pelage de Cendre cherchant ses petits.

    Plume Dorée regarda les yeux grands ouverts, Pelage de Cendre assise, tête basse, l'air désespéré. La pluie s'abattait à présent sur la forêt et les veloutes de fumée qui s'élevaient dans arbre lointains avaient disparues, le feu était sans doute éteint. Plume Dorée s'approcha de son amie. Les autres l'entouraient pour la consoler, Tigre Blanc était couché près d'elle et tentait en vain de la réconforter. Pelage de Cendre ne bougeait pas, ses yeux étaient perdus dans le vide. Voilà déjà quelques instants que la troupe avait remarqué que ses chatons avaient disparus. Rêve Blanc avait proposé d'attendre que Croc Fauve et les autres reviennent avant de faire quoi que ce soit. Bientôt, le lieutenant revint, suivit par les guerriers qui l'avaient aidés à repousser le chien. 

    << Alors? Il est parti? demanda Rêve Blanc au lieutenant.

    - Oui. affirma le félin. Que ce passe-t-il ici?

    - Les petits de Pelage de Cendre ont disparus. Sans doute quand le chien est arrivé. explique Poussière d'Etoile.

    - Quoi? Nous devons aller les chercher tout de suite!

    - A vrai dire... nous attendions votre retour. avoua Rêve Blanc.

    - Tu as bien fait.  Queue Noire, Aile de Chouette et Perle d'Ambre, venez avec moi. Nous allons les retrouver! >>

    Plume Dorée vit une lueur d'espoir s'allumer dans le regard de son amie qui redressa la tête. 

    << Merci. >> miaula celle-ci d'une voix éraillée.

    L'équipe de recherche s'apprêtait à partir, quand Tigre Blanc se leva.

    << Attendez! Je viens aussi! 

    - Bien, si tu es sur de toi. - Croc Fauve pointa les oreilles vers Pelage de Cendre -  Elle à pourtant besoin de toi.

    - Je serais plus utile à chercher.  >>

    Croc Fauve hocha la tête et les cinq guerriers s'éloignèrent.

    Le temps paru durer une éternité. Puis enfin, l'équipe de recherche revint. Plume Dorée, couchée près de Pelage de Cendre, se leva à l'approche des guerriers. Elle vit avec joie Petite Plume et Petite Perle qui trottaient près de Croc Fauve. Son coeur se serra quand elle reconnut le corps de Petit Tigre dans la gueule de Tigre Blanc. Le pelage roux tigré du chaton était maculé de sang.

    << Non! Nooon! >>

    Le cri de Pelage de Cendre lui transperça le coeur. Un silence de mort régnait. Tigre Blanc, posa le corps désarticulé de son fils devant sa compagne et s'assit à ses côtés. Petite Plume et Petite Perle vinrent se coucher entre eux. Des larmes coulaient des yeux de la guerrière ardoise.

    << Nous les avons trouvés près de l'étang. Petit Tigre était déjà mort. Je suis désolé.  >>expliqua Croc Fauve d'un ton compatissant. 

    Plume Dorée comprenait son amie, elle même avait traversée cette dure épreuve. Elle laissa les jeunes parents en deuils et rejoint les autres qui écoutaient le rapport de Croc Fauve.

    << Nous avons trouvé les petites à côté de l'étang, elles étaient recroquevillées sous un buisson, apeurées. Le corps de Petit Tigre, couvert de sang, reposait sur la berge. C'est le chien qui a du le tuer, il empeste le chien et les marques de crocs le démontres. >> décrit le lieutenant.

    Plume Dorée eut une vision d'horreur. Elle vit le corps ensanglanté du petit chaton, la gueule remplie de sang et le pelage poisseux, sa queue pendant dans l'eau qui devenait peu à peu pourpre. La guerrière frissonna d'horreur.

    << J'en suis navré. Nous le pleurerons, mais pour l'heure, nous devons rentrer. Le feu est-il éteint?  miaula le meneur, sincèrement désolé.

    - Rien n'indique le contraire.

    - Très bien. Partez en éclaireurs, nous arrivons. >>

    Le lieutenant s'inclina et la petite troupe repartit. 

    Bientôt, le reste de la tribu la suivit. Tigre Blanc prit le corps de son fils, ses filles marchant à ses côtés, tandis que Pelage de Cendre marchait derrière, le pas las et les yeux vitreux. Toute envie de vivre semblait l'avoir quitté. La guerrière ardoise marchait difficilement, son trajet ne cessait de dévier. Plume Dorée s'empressa de la rejoindre, elle posa sa queue sur le dos de son amie pour l'aider à se diriger.

    De retour au camp, rien n'était dérangé. Le feu n'était pas arrivé jusque là. Le tonnerre grondait encore, tandis que la pluie mouillait leurs pelages. Les félins semblaient hésitant, comme si ils craignaient que le feu surgisse de terre et les dévore. Mais, bien sur, il n'en fut rien. Ciel Gris renvoya Croc Fauve, accompagné de Queue Noire, vérifier que le feu, à sa source, était bel et bien éteint. Plume Dorée accompagna Pelage de Cendre jusqu'à la pouponnière, Tigre Blanc et les petites les suivirent. Les autres reines étaient déjà là, à consoler leurs chatons. Bourgeon de Lilas, elle faisait lécher aux petits du miel étalé sur une feuille de chêne. Plume Dorée ressortie. Au milieu de la clairière, devant la surélévation, gisait le corps de Petit Tigre. Fleur de Cerisier était là, elle lavait le le pelage de sang du pauvre petit. La nuit tombée déjà. Bientôt, Ciel Gris vint se poster sur le monticule de terre.

    << Tribu de l'Eclair, rassemblée vous! Aujourd'hui, nous avons vécus une journée funeste. D'abord cet incendie, puis le chien, et... la mort de Petit Tigre. Ce soir, nous veillerons ce petit, qui j'en suis sur, aurais fait un grand guerrier. >> clama le meneur, d'une voix chargée de douleur et de tristesse. 

    L'assemblée était silencieuse. Tandis que les étoiles montaient dans le ciel qui se noircissait, les félins rendaient hommage au jeune défunt. Pelage de Cendre était derrière, ses filles et Tigre Blanc, couchés à ses côtés.

    Enfin, Ciel Gris releva la tête, et l'assemblée fit de même.

    << A présent, les proches de ce jeune félin vont le veiller. Les autres, allez vous reposer. >>

    Plume Dorée s'approcha de son amie et lui donna un coup de langue affectueux avant de partir dormir.

     

    Le soleil brillait dans le ciel. Voilà déjà deux jours que Petit Tigre les avaient quitté. Pelage de Cendre allait toujours aussi mal, elle ne dormait presque plus, restant éveillée pour garder un œil sur ses petites. Plume Dorée regardait par l'entrée de la pouponnière, Bourgeon de Lilas qui parlait à la jeune reine ardoise, l'apprentie guérisseuse déposa de la camomille devant Pelage de Cendre avant de s'éloigner. Plume Dorée prit une souris bien dodue sur le tas de gibier et se dirigea vers la pouponnière. En entrant, elle eu une drôle d'impression. D'habitude, lorsqu'elle rentrais dans la pouponnière, elle était accueillie par des chatons turbulents qui lui sautait sur le dos. Elle soupira et alla voir son amie qui regardait intensément ses pattes avants. A son approche, la guerrière ardoise releva lentement  la tête et le fixa de ses yeux bleus glacés. Plume Dorée frissonna. Ce regard. Il me rappelle quelqu'un, mais qui?  se demanda Plume Dorée, perplexe. Elle sentie une drôle de sensation dans son ventre. Perturbée par l’inaction de son amie, la guerrière dorée déposa la souris devant son amie, en espérant que cette dernière la mangerais, et s'éloigna en jetant un dernier coup d'oeil à son amie et aux deux petites qui dormaient près d'elle, si calmes comparé à d'habitude. En sortant dehors, Plume Dorée se souvient. Elle avait déjà vu des yeux semblables aux yeux couleur glace de son amie. Larme Gelée avait elle aussi les mêmes yeux bleus! C'est sans doute une coïncidence. Pleins de chats on les yeux de la même couleur! Ça ne veut  rien dire! tenta de se convaincre la guerrière. Mais elle ne pouvait ignorer ce sentiment douloureux qui montait en elle. Puis, elle repensa à la conversation qu'elle avait surprise entre Ciel de Lave et Larme Gelée. << Tu as donné à la Tribu de l'Eclair une jeune et forte guerrière et tu as donné ta vie à ta tribu. >> avait dit Ciel de Lave. Et si? Non impossible!

    La guerrière fila en vitesse dans sa tanière. Son coeur battant la chamade. Elle se coucha sur sa litière et entreprit à se calmer et à dormir. Elle devait vérifier quelque chose.  Elle se laissa emporter par le sommeil, espérant se retrouver sur le territoire de la Tribu des Cieux.  Enfin, elle s'assoupie. Une douce brise lui fit ouvrirent les yeux.  Le soleil la réchauffait tandis que le vent balayait son beau pelage. Devant elle se tenait Larme Gelée. La chatte blanche était assise, la queue enroulée autour des pattes, son regard bleu fixé sur la guerrière dorée.

    << Tu voulais me voir, n'es ce pas? >> miaula-t-elle de sa voix claire.

    Plume Dorée s'avança d'un pas. Elle tremblait comme les feuilles du chêne vert qui se dressait à côté d'elle. 

    << Oui. Larme Gelée... Je dois savoir... Qui es-tu? Tu es la mère de Pelage de Cendre n'es ce pas? >> demanda-t-elle d'une voix incertaine.

    La femelle ne réagit pas. Plume Dorée attendait, espérant de toutes ses forces qu'elle avait tort. La chatte au beau pelage blanc argenté ferma les yeux et poussa un soupir silencieux.Lorsqu'elle répondit, sa voix était portée par le doux vent.

    << Oui. >>

    Plume Dorée crut qu'elle allait s'évanouir. Comment? Comment était-ce possible?

    << Un jour, alors que je me baladait près du ruisseau qui fait frontière aux tribus de la Lumière et de l'Eclair, j'était désespérée - je venais de perdre mes chatons et mon compagnon m'avait reniée- je ne savais pas quoi faire. Je me suis assise et j'ai pleurée. C'est alors que je l'ai vu. Ciel Gris - à l'époque Nuage Gris-, il n'allait pas tardé à devenir chef, Ciel de Lave était malade et il avait peu de chances qu'il s'en tire, on est vite devenus proches et un jour, j'ai attendue nos chatons. Lorsque Petite Cendre est née, j'ai longuement hésité, les Sans-Queue faisait des ravages sur notre territoire, personne n'était en sécurité. Nuage Gris semblait aimer la petite plus que tout. Alors je lui ai confié, une amie à lui, Nuage Clair, à acceptée de s'occuper d'elle. Peu de temps après j'ai été tuée par un Sans-Queue. J'ai sue alors que j'avais pris la bonne décision. Aujourd'hui, c'est une grande guerrière, loyale et courageuse. Je ne veux pas qu'elle sache, elle serait déchirée et ce n'est pas le moment. >> conta l'ancienne guerrière.

    Plume Dorée c'était couchée, elle écoutait avec la plus grande attention le récit de Larme Gelée. Cette dernière avait les larmes aux yeux. Une larme coula et tomba sur une jeune fleur.

    << Plume Dorée... Promet-moi. Promet-moi que tu ne diras rien. >>

    La guerrière dorée se leva et inclina la tête. 

    << Je te le promet Larme Gelée. >>

    Le visage de la chatte blanche s'éclaira et tout doucement une nouvelle larme coula et tomba. Puis les ténèbres brouillèrent la vue de Plume Dorée qui se réveillait.

    La guerrière dorée se leva, encore abasourdie par le récit de Larme Gelée. Elle vit au dehors son amie qui prenait l'air, ses deux chatonnes assises près d'elle, étrangement calmes. Plume Dorée remarqua Ciel Gris, qui de l'entrée de sa tanière observait sa chère fille. Plume Dorée ne pouvait s'empêcher de ressentir de la compassion envers son chef, il avait toujours menti, malgré son  devoir, pour protéger sa fille. Plume Dorée regarda les deux petites qui semblaient vide de joie, triste et calmes sans leur frère, depuis que celui-ci avait péri lors de l'incendie, tué par le chien.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires