• Chapitre 11

     

      Bourgeon de Nuit se trouvait dans une petite plaine de bruyère. Le vent soufflait doucement et le soleil brillait dans un ciel bleu. Une voix la fit sursauter.

    << Bienvenue, Bourgeon de Nuit. >>

    Elle se retourna et vit une chatte au pelage argenté et tigré qui se tenait face à elle.

    << Qui êtes vous? demanda prudemment  la petite chatte noire.

     - Je me nomme Fleur Douce. 

    - Où sommes nous?

    - Sur le territoire de la Tribu des Cieux. >>

    Le coeur de Bourgeon de Nuit fit un bond. Es ce que je suis morte? se demanda-t-elle. 

    << Non. pouffa la femelle argentée, comme si elle lisait dans les pensées de l'apprentie. Tu es ici car, j'ai un message pour toi.

    - Pour moi? Quel message? 

    - Doucement, rien ne presse. D'abords, laisse moi me présenter comme il se          doit. >>

    Bourgeon de Nuit frémissait d’excitation. Elle allait recevoir un message de la Tribu des Cieux! Comme une vraie guérisseuse!

    << Je suis Fleur Douce, j'était guérisseuse biens avant Croc Casé. Je suis la mère de ton père, Ciel d'Orage. >>

    C'est la mère de mon père! Donc, elle fait partie de ma famille! se réjouie la petite chatte noire.

    << Bien, j'imagine que tu veux savoir pourquoi tu es ici, n'es ce pas? >> Sa voix se fit plus mystérieuse et plus douce, tel une souffle de vent.  Tandis que tu auras trouvé ton bonheur, un choix va te déchirer. Il te faudra alors choisir, et cela auras des conséquences sur la survie des tribus.

    - Comment ça? Dit m'en plus! >>

    Mais sa vision se troubla et Bourgeon de Nuit se rendormie.

     

     

    Bourgeon de Nuit triait les feuilles d'oseilles de la réserve. Mais, son esprit était ailleurs. Elle se questionnait sur son rêve.  Pourquoi Fleur Douce était venue la voir, et surtout, pourquoi elle? La petite chatte noire ne savait pas si elle devait en parler à Fleur de Papillon. Non, s'en doute pas. Auprès tout, la prophétie ne la concernait que elle. Et puis, une petite voix lui soufflait de ne rien dire. La tanière était vide depuis que Perle Rousse avait rejoint la pouponnière. La reine allait mieux, Fleur de Papillon lui avait dit de rejoindre la pouponnière avec les petits, même si la guérisseuse lui avait promis de venir la voir tous les soirs. Sans faire attention, Bourgeon de Nuit avait écrasée une baie de genièvre sur le tas de feuille utilisables.

    << Crotte de souris! >> pesta-t-elle à mi-voix.

    Elle isola les feuilles atteintes des autres et prit entre ses crocs les feuilles tachés pour aller les tremper dans l'eau de la mare. Au moment où elle allait plonger l'oseille dans l'eau froide et claire, une cavalcade retentit dans le camp. Intriguée, Bourgeon de Nuit laissa les plantes au sol et passa la tête part l'entrée de la tanière. Elle sursauta en reconnaissant Fleur de Chêne qui discutait avec Fleur de Papillon et Ciel d'Orage. Elle s'approcha.

    << Bonjour, Bourgeon de Nuit. la salua la guérisseuse de la Tribu de la Pluie.

    - Bonjour.

    - Alors, Fleur de Chêne, que se passe-t-il? s'enquit Ciel d'Orage.

    - J'ai besoin de votre aide. Une épidémie à touchée la tribu, et je n'ai pas assez de remèdes. expliqua d'un ton las la chatte brun clair et blanc.

    - Comment ça? De quoi as tu besoin? la pressa Fleur de Papillon.

    - D'étranges maux de ventre, multiples douleurs... Seulement, je n'ai plus de baies de genièvres et je manque presque de la mille-feuille. Et il y a tant de malades que je ne m'en sors pas... Hier, deux chatons sont morts. Je t'en prie Ciel d'Orage, pourrais tu laisser Fleur de Papillon venir m'aider? >>

    Le meneur plissa les yeux et scruta intensément la guérisseuse adverse. Peut être envisager t-il un complot visant à faire du mal à la tribu? A tuer Fleur de Papillon? Quelle cervelle d'oiseau! failli ronronner Bourgeon de Nuit. Si cela ne tenait qu'à elle, elle aurait bondit sans hésiter pour aller aider la Tribu de la Pluie, mais c'était à  Ciel d'Orage d'en décider.

    << Je ne sais pas, nous avons besoin de Fleur de Papillon ici, une de nos reines est encore souffrante... hésita le meneur noir.

    - Mais sa tribu aussi! insista Fleur de Papillon. Laisse nous l'aider! Elle nous as offert de l'herbe aux chats, >> rappela-t-elle.

    Le meneur se tut, comme si il pesait le pour et contre. 

    << Fleur de Papillon, je peux te parler? >> demanda-t-il après un instant de silence.

    La guérisseuse acquiesça et les deux félins s'écartèrent, laissant Bourgeon de Nuit et Fleur de Chêne seules. 

    << Je suis désolée... J'aimerais t'aider. murmura l'apprentie, se sentant obligée de.

    - Ne t'inquiète pas. Je comprend. >> miaula Fleur de Chêne en posant sa queue sur les épaules de la petite chatte noire. 

    Bientôt, Ciel d'Orage et Fleur de Papillon revinrent.

    << Je suis désolé, Fleur de Chêne, mais on as besoin de Fleur de Papillon... commença Ciel d'Orage.

    - Alors j'irais! >> s'écria aussitôt Bourgeon de Nuit.

    Le meneur et son mentor échangèrent un regard, comme si l'idée ne les avaient pas effleurés.

    << Pourquoi pas... réfléchi Ciel d'Orage.

    - Oui, je peux sans problème me débrouiller sans elle. Et se serrai une bonne expérience.

    - Oh oui! Laissez moi y aller!

    - Très bien, si cela ne te dérange pas, Fleur de Chêne, alors Bourgeon de Nuit viendra avec toi. conclut Ciel d'Orage.

    - Pas le moins du monde. miaula tendrement Fleur de Chêne.

    - Super! se réjouie Bourgeon de Nuit qui n'y croyait toujours pas. On y va?

    - Laissez moi d'abords vous donnez des herbes. les héla Fleur de Papillon.

    - Merci. >> ronronna la guérisseuse de la Tribu de la Pluie.

    La chatte écaille partit vers la tanière, Bourgeon de Nuit lui emboîta le pas, tandis que la chatte de la Tribu de la Pluie, s'inclina devant le meneur avec un ultime remerciement.

    « Chapitre 5Chapitre 12 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :