• Chapitre 12

     

     

     D'un bond, Bourgeon de Nuit franchie la frontière. Elle cheminait près de Fleur de Chêne. Fleur de Papillon leur avait données de la menthe aquatique et de la mille-feuille. Elles étaient maintenant en route pour le camp de la Tribu de la Pluie. Les Rochers Lumineux et l'Île aux Assemblées étaient non loin. L'apprentie guérisseuse se posait mille et une questions. Comment c'est là-bas? Es ce que les chatons sont aussi joueurs? Les anciens aussi ronchons? Les guerriers fiers et les reines douce et attentionnées? Elle était si absorbée par ses pensées qu'elle ne remarqua pas un petit ruisseau et faillie y tomber. L'eau vient lécher ses pattes. Fleur de Chêne le franchie d'un bond et d'un signe de queue, l'encouragea à faire pareil. La petite chatte noire banda ses muscles et bondit. Mais, elle calcula mal son saut et retomba sur l'autre rive, à moitié dans l'eau gelée. Vivement, elle rejoignit Fleur de Chêne. Elle grelottait, l'eau gelée et le vent froid de la saison froide ne l'avait pas aidée à se réchauffer!

    << Arrêtons nous un instant. proposa Fleur de Chêne en scrutant le pelage trempée de la jeune femelle. Tu doit te réchauffer.

    - Tu es sure qu'on a le temps? s'étonna Bourgeon de Nuit.

    - C'est vrai qu'il faut se dépêcher, mais que gagnerons nous si tu tombait        malade? >> 

    L'apprentie acquiesça et les deux femelles s'abritèrent sous les arbres. Une fois que Bourgeon de Nuit eut finis sa toilette et que son poil fut plus sec, les deux guérisseuses se remirent en route. Elles atteignirent bientôt le camp.

    C'était une vaste clairière parsemée de buissons en tout genre. Un seul arbre, un hêtre se dressait fièrement. Le vent venait rider la surface lisse et clair d'un étang. On pouvait entendre le piaillement des chatons venait d'un grand buisson de houx tout sec, sans doute la pouponnière. On apercevait les apprentis qui se montrait leurs positions de chasseurs, les guerriers qui revenait avec du gibier, les anciens qui se prélassaient au soleil. Un chat blanc tigré de brun discutait avec Ciel Argenté au pied de l'hêtre. Sans doute le lieutenant. en conclut Bourgeon de Nuit en regardant le félin tigré. En les apercevant, le meneur vint à leur rencontre, le chat tigré le suivit.

    << Bienvenue. miaula Ciel Argenté.

    - Fleur de Papillon était trop occupée pour venir. Bourgeon de Nuit, son apprentie, est donc venue à sa place. expliqua Fleur de Chêne.

    - Merci à toi. la remercia la cheffe. Pelage d'Aulne -elle désigna le félin tigré-  va vous aider. >>

    Fleur de Chêne s'inclina et emmena Bourgeon de Nuit et Pelage d'Aulne jusqu'à un renfoncement dans la terre, l'intérieur était creux et formait une petite grotte souterraine. Il y faisait bon. Une odeur de maladie prit Bourgeon de Nuit à la gorge. Elle remarqua plusieurs félins étendus au sol sur un tapis de bruyère et d'herbe. Ils semblaient mal en point, leur souffle était rauque.

    << Que puis-je faire pour vous aider? s'enquit Pelage d'Aulne, tandis que Fleur de Chêne examinait les malades.

    - J'aurais besoin d'autres graines de pavots, je n'en ai plus beaucoup et de grande camomille. Emmène Bourgeon de Nuit, elle t'aideras à les reconnaître. >>

    Pelage d'Aulne fit signe à Bourgeon de Nuit de la suivre et sortie. Presque aussitôt, une petite chatte écaille au pattes noires accourut.

    << Tu vas où Pelage d'Aulne? s'écria la nouvelle venue.

    - Voici, Patte de Feuille, mon apprentie. la présenta la lieutenante. On vas chercher des plantes pour Fleur de Chêne.

    - Qui c'est? demanda l'apprentie en humant l'air vers Bourgeon de Nuit.

    - Je suis Bourgeon de Nuit, de la Tribu des Ténèbres. se présenta la petite chatte noire. Je suis venue aider Fleur de Chêne.

    - Je peux venir? questionna Patte de Feuille qui ne l'écoutait déjà plus.

    - Si tu veux. soupira son mentor, l'oeil malicieux. Bon, en route! >>

     

    Elles sortirent donc du camp. Tandis qu'elles cheminaient à travers bois, Bourgeon de Nuit scrutait les alentours à la recherche de plantes. Qu'il était dur de se balader en territoire inconnu!

    << On cherche quoi? demanda Patte de Feuille qui sautillait partout.

    - De la grande camomille et des graines de pavots. lui répondit Pelage d'Aulne.

    - Ca ressemble à quoi?

    - La camomille sont de grandes fleurs blanches, un peu comme des pâquerettes, avec une longue tige. Les graines de pavot proviennent des fleurs de pavot, ce sont des fleurs pourpre qui ressemblent à des coquelicots. lui expliqua Bourgeon de Nuit en se souvenant des leçons de Fleur de Papillon.

    - Comme ça là-bas? -elle désigna un bouquets de fleur blanches- >>

    Elle fila vers les fleurs. Bourgeon de Nuit la suivit.

    << Non, c'est du mouron des oiseaux, un fleur très rare. Mais ça -elle renifla une fleur plus haute- c'est de la grande camomille.

    - Tu en sait tant! s'émerveilla l'apprentie.

    - C'est Fleur de Papillon qui ma tout appris, et je n'ai pas finis d'apprendre.

    - Ca doit être dur!

    - Peut être, mais j'aime ce que je fait. Je ne m'imagine pas être guerrière.

    - Bon, vous venez ou vous restez là à papoter? >> s'impatienta Pelage d'Aulne.

    Patte de Feuille fila en courant.

    << Allez viens! >>

    « Chapitre 11Chapitre 13 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :