• Chapitre 2

     

    << Attrape! >> lança Petite Lune en envoyant la souris à Petite Boule Dorée.

    Celle-ci bondit le plus haut possible et saisie la proie encore chaude entre ses deux petites pattes dorées. Aussitôt qu'elle atterrit sur le sol, Petite Cendre lui bondit dessus pour tenter d'attraper la souris. Les trois chatonnes jouaient près du tas de gibier, tandis que lentement le soleil se levait peu à peu dans le ciel. Petite Lune poussa un léger miaulement de sa douce voix, se tapis au sol avant de bondir à son tour sur la chatonne dorée. Celle-ci eut un léger hoquet quand sa soeur atterri sur son ventre, lui coupant ainsi le souffle. Elle se mit à donner de petits coups de pattes dans tout les sens, tentant de mettre la souris à l'abri. Elle se figea soudain, les yeux rivés sur Patte de Fauve , Feuille de Sapin et Pelage Doux qui se dirigeaient vers la sortie du camp, sans doute pour aller chasser. Elle se releva d'un coup, repoussant violemment les deux autres.

    << Qu'es ce qui te prend? feula Petite Cendre. Pourquoi tu restes figée comme une chouette prête à fondre sur sa proie?

    - Venez! On va leur demander de les accompagner!>> proposa-t-elle en bondissant vers la petite patrouille.

    Elle s'arrêta devant eux, avant la sortie du camp. Le pelage tout gonflée par l'excitation, les moustaches frétillantes et les yeux pétillants.

    << Que veux-tu, Petite Boule Dorée? >> miaula calmement Pelage Doux.

    Pelage Doux était un grand matou au poil miel et blanc, ras et brillant, des grands yeux ambrés inspirants la sympathie, un air toujours joyeux. La chatonne dorée l'appréciait beaucoup. Quand ses fils étaient encore à la pouponnière, il leurs apportait souvent des proies pour jouer, des plumes pour décorer leurs nids,.... Il jouait avec eux et même avec les autres chatons. C'était quelqu'un de très drôle. Petite Boule Dorée enviait Patte Fauve et Patte de Puma d'avoir un père si parfait. Le sien, elle ne l'avait jamais connu. Sa mère lui avait raconté que c'était un guerrier haut sur patte, au pelage fauve pâle rappelant le clair de lune. Il se nommait d'ailleurs Pelage Lunaire. Mais il était mort, juste avant les unes lunes de Petite Lune et elle. Les deux chatonnes n'en n'avaient aucun souvenir.

    << Je veux venir avec vous! >> miaula-t-elle avec espoir.

    Feuille de Sapin eut un hoquet de surprise, Pelage Doux réagit à peine, tandis que Patte Fauve gonfla le poitrail comme s'il était supérieur. L'attitude de ce dernier fit enrager la petite chatte. Tu es apprenti depuis à peine trois jours! Arrêtes de te croire supérieur à moi! rugit-elle intérieurement.

    << Non, tu ne peux pas ma petite. Quand tu seras apprentie, tu viendras avec nous. >> répondit gentiment le guerrier.

    Puis, Feuille de Sapin franchie le tunnel sans un mot, suivit de son apprenti et enfin de Pelage Doux. Déçu, la chatonne les regarda partir la mine triste. Petite Lune et Petite Cendre arrivèrent alors en trombe, manquant de percuter Petite Boule Dorée.

    << Alors? miaula Petite Lune. On fait quoi maintenant? J'ai gardée la souris.

    - On va explorer la forêt! s'exclama la chatonne au pelage d'or.

    - Mais, ils sont partis sans nous! s'étonna Petite Cendre

    - Et alors? On n'a pas besoin d'eux pour nous tenir la patte!  On va  y aller   et tout découvrir par nous même! >>

    Petite Cendre poussa un miaulement enjoué tandis que Petite Lune contempla ses pattes, perplexe.

    << Vous êtes sur? Je veux dire, on est des chatons, on a pas le droit de sortir dehors sans autorisation... poussa faiblement la jeune chatonne rousse.

    - Qu'es ce que tu peux être peureuse! Personne ne remarquera notre absence, ils sont bien trop occupés à parler! Aller viens ou tu seras une souris mouillée! >>

    Sur ce, la chatonne s'enfonça dans le tunnel, suivit de Petite Cendre et, après une brève hésitation, de Petite Lune. Petite Boule Dorée s'engouffra un peu plus dans le tunnel de ronces et de fougères. Elle y voyait à peine son museau et des épines lui griffaient le museau. Si il y a bien une chose pour laquelle je ne suis pas pressé d'être apprentie c'est bien de passer ce tunnel de malheur! Elle finit enfin par en voir le bout. Tout en débarrassant son pelage des quelques épines accrochées dedans, elle attendit Petite Cendre et Petite Lune. 

     

    « De petites anecdotes??!!!La vérité sur Fleur de Lilas »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Février 2016 à 21:41

    Merci pour ce 2ème chapitre du LPDPD=^.^=


    Continue comme ça!


    Bisous;3


     

    2
    Jeudi 11 Février 2016 à 20:45

    Et bien merci à toi de l'avoir lu!^^

    J'espère que la suite te plaira également :D

    Bisouuuus :3 ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :