• Chapitre 4

    Chapitre 4

    Un cygne...

    Le soleil brillait de mille feux, l'air était doux et chaud. Plume Dorée franchie le tunnel de ronce qui menait au camp, plusieurs prises à la gueule. Croc de Lion, Pelage de Terre et son apprenti Patte de Chêne, la suivirent. Il revenait de patrouille au abords de la frontière avec la Tribu des Ténèbres, ils en avaient profité pour chasser un peu. En rentrant au camp, Plume Dorée vit avec surprise que la tribu c'était rassemblée pour une assemblée de la tribu. Elles s'empressa d'aller poser ses proies sur le tas de gibier, suivit de son fils, Croc de Lion. 

    << Qu'es ce qui passe? demanda son fils.

    - Sans doute un baptême, Patte de Corneille et Patte de Rapace sont presque des guerriers. >> dit-elle,pensive.

    Tandis qu'ils allaient s'asseoir avec les autres, la guerrière ne quittait pas des yeux Ciel Gris. Elle n'avait pas oubliée que Patte de Corneille et Patte de Rapace avait été fait apprentis le lendemain de la mort de son fils, Patte de Marron.Celui ci avait était attaqué dans la forêt, on ignorait au départ qui l'avait tué mais Plume Dorée était persuadée que c'était un loup qui l'avait tué, le même loup qui les avait attaqués lors d'une Assemblée. Ils s'en étaient sortis que grâce a Bourgeon de Lilas, qui à cette époque était une apprentie guerrière. Plume Dorée s'assis près de Pelage de Cendre qui avait laissé ses petits pour venir voir le baptême de guerriers.

    << C'est deux apprentis sont dignes de devenirs des guerriers. Ils ont prouvé leur vaillance et leur loyauté à la tribu. Queue Noire! Perle d'Ambre pensez vous qu'ils sont aptes a devenirs des guerriers,leurs talent de chasseurs sont ils fin prêt? Leur odorat et leurs griffes sont ils bien aiguisé? >> clama Ciel Gris, du haut de la Surélévation.

    Patte de Corneille et Patte de Rapace se tenait au pied du monticule de terre, la fourrure lustrée et les yeux brillants. Leurs mentors se tenaient non loin, à l'appel de Ciel Gris, ils se relevèrent et s'inclinèrent respectueusement.

    << Oui.  jugèrent ils solennellement avant de se re-asseoir. 

    - Bien. Patte de Rapace, Patte de Corneille! Je sais que vous êtes de devenirs des guerriers. Protègerez vous votre tribu au péril de votre vie?

    - Oui! crièrent les deux félins d'une même voix.

    - Même dans la faim et dans le froid?

    - Oui!

    - Êtes vous sur de vouloir devenirs des guerriers?

    -Oui!

    - Dans ce cas,Patte de Rapace a présent tu t'appelleras Coeur de Rapace. Patte de Corneille tu es présent une guerrière,tu deviens Plume de Corneille. En tant que guerriers, vous devraient toujours sur la tribu. Il est tant pour vous de partir chasser. Selon les traditions,les nouveaux guerriers doivent chasser seuls pour la tribu, jusqu'au soleil couchant. Allez profitez de la forêt et de ses bienfaits. Jeunes guerriers.Mais avant n'oubliez de manger. >>

    Ciel Gris bondit alors au sol pour aller se choisir une proie sur le petit tas de gibier.Eh bien! Vu la taille du tas de gibier,les nouveaux guerriers vont avoir du travail! songea Plume Dorée. Elle suivit ses camarades pour aller se servir,elle n'avait pas très faim, elle se choisit donc un mulot, Pelage de Cendre qui l'avait suivit, choisit quand à elle une grive. La guerrière cendrée partit vers la pouponnière pour appeler ses petits. Plume Dorée c'était déjà assise dans un coin où elle attendait le retour de son ami, mais celle ci venait d'apercevoir Tigre Blanc et allait manger avec lui. Avec un soupir, Plume Dorée se mit à manger. Elle commencait sa toilette quand Bourgeon de Lilas vint la trouver. 

    << Plume Dorée! Je vais chercher des herbes, il nous manque du soucis, ça te dirais de venir avec moi? >>

    Plume Dorée  la fixa de ses yeux couleur ambre avant de se donner un dernier coup de langue et de se lever. 

    << Allons-y! >>

     

    Bourgeon de Lilas s'ébroua. 

    << Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas plut, tiens!  Je suis trempée jusqu'au os!  >> se plaignit l'apprentie guérisseuse.

    Tandis qu'elles cherchaient  du soucis prêt de la ville, non loin des vignes, le temps c'était soudainement assombri et la pluie avait surgi de nul part. Les deux femelles c'étaient abritée sous un buisson.

    << J'espère que ça va vite cesser! Et les pauvres nouveaux guerriers qui sont en train de chasser! J'imagine pas si un orage éclate en prime! >> miaula Plume Dorée, plus amusée de la situation que déçue. 

    Les moustaches de l'ancienne chatte domestique  frémirent, signe de son amusement. A ses pattes, les quelques pousses de soucis qu'elles avaient trouvées. Bientôt la pluie se calma un peu.

    << Il ne pleut presque plus. Tant mieux! se réjouie Bourgeon de Lilas en baillant. Je commençais a m'endormir. Bon tu ferais mieux de rentrer! Je vais chercher encore quelques pousses et j'arrive! Ne m'attend pas!

    - D'accord! On se voit tout de suite! >>

    Plume Dorée sortie du buisson, s'étira et partit en direction du pont. Elle longeait un champ semi-inondé. La pluie avait été violente et longue, de plus il avait déjà plut la veille. Elle évita une flaque et poursuivit son chemin,elle se retourna et vit que Bourgeon de Lilas n'avait pas bougée. Elle semblait attendre quelque chose. La guerrière doré se demanda si son ancienne apprentie ne lui cachait pas quelque chose. Elle bondi donc dans une allée entourée d'arbres fins et de taillis. Elle se tapit près d'un jeune frêne et attendit. Bourgeon de Lilas ne bougeait toujours pas, enfin, elle se releva, pris les pousses et disparu dans les sous-bois en courant. Plume Dorée décida de la suivre, le comportement de la chatte l'étonnait. Au départ, elle avait cru que l'apprentie cherchait a l'éloigner pour  aller voir son frère Racaille, qui habitait non loin de là. Plume Dorée l'aurait compris, Racaille était la seule famille de Bourgeon de Lilas. Cependant l'apprentie semblait vouloir se cacher, mais pourquoi? Plume Dorée décida de la suivre. Elle suivit son odeur a travers les bois. Bientôt, elle sortit a découvert, Bourgeon de Lilas se tenait non loin, elle cueillait des baies pourpres, des baies de genièvre! Plume Dorée se demanda alors si l'apprentie guérisseuse avait fait tout ce chemin juste pour des baies. Elle écarta cette hypothèse quand la femelle écaille huma l'air avec méfiance avant de repartir vers l'arbre qui servait de pont. Plume Dorée la suivit. Le soleil était revenu et la guerrière traversait un champ dont la terre nue formait de nombreuses bosses et trous. Certains de ces trous étaient plus rond et plus spacieux, signes que durant la saison froide un animal s'y était abrité. Le fleuve lui s'écoulait paisiblement, le niveau de l'eau avait monté, c'était du au averses qui était tombée sur la forêt durant le dernier quart de lune. Plume Dorée aimait cet endroit c'était paisible et relaxant, mais elle n'avait pas le temps de profitez de la beauté du paysage, elle devait continuer a suivre Bourgeon de Lilas. Son ancienne apprentie fit une pause pour attraper une souris bien dodue, sa position était excellente. A nouveau, Plume Dorée regretta que l'ancienne chatte domestique ne soit pas devenue une guerrière, c'était une formidable chasseuse et une redoutable combattante. Enfin, elle arriva près du pont, elle se cacha dans un buisson, attendant de voir si l'ancienne chatte domestique était passée. Une fois qu'elle fut sur de ne pas être repérée, Plume Dorée s'engagea sur le tronc glissant, elle bondit ensuite sur les pierres et put traverser sans soucis. Elle regarda autour d'elle, la voilà à découvert, heureusement, la piste de l'apprentie guérisseuse reprenait plus loin, en direction des bois.

    Peut être rentre-elle au camp, finalement. pensa un instant Plume Dorée, avant de se rendre compte que l'apprentie partait tout droit a l'île des Assemblées. Bourgeon de Lilas fit une pause en haut de la dune qui surplombait l'île. Là même où  se tenait Ciel Gris les soirs de pleines lunes.La chatte écaille ne tarda pas a descendre en courant la pente et à rejoindre l'île.

    Mais que faisait-elle?

    Plume Dorée se tapi sous un jeune houx. Et elle observa l'apprentie guérisseuse.Celle ci se posta au milieu de l'île et attendit.Bientôt, un chat franchi le pont qui menait au territoire de la Tribu de la Pluie. Plume Dorée reconnut Fleur de Chêne, la guérisseuse de la Tribu de la Pluie. Les deux femelles échangèrent un instant puis Bourgeon de Lilas repartit laissant quelques herbes et la souris à sa compère. Plume Dorée eut le souffle coupé, Bourgeon de Lilas avait ramassé des plantes pour une autre tribu.  L'apprentie guérisseuse était-elle vraiment loyale? 

    « Chapitre 6Rôle de chacun »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :