• Chapitre 4

     

    Le temps passa, lentement, Plume Dorée et le reste de la Tribu était couchée près du corps de leur défunt chef. Rêve Blanc semblait très touché. Après un moment,  le lieutenant se leva, tremblant, il monta sur la Surélévation. Tous levèrent la tête vers le matou blanc rayé. Lorsqu'il parla, sa voix tremblait, prête à se casser à chaque instant.

    << Ce soir... Ce soir, Ciel Gris nous a quitté. C'était un grand chef, noble et sage. Pour lui, la tribu passait avant tout. Il est mort comme il a vécu, en se battant pour sa tribu! >> Un silence s'imposa. << Selon les lois des tribus, le lieutenant succède au chef. Je... Je ne sais pas si j'en suis digne. >> Il baissa la tête, accablé. << Je n'en ai jamais demandé tant, mais je ferais de mon mieux pour vous guider. >> Il leva la tête vers le ciel étoilé. << J'en appelle à la Tribu des Cieux, pour qu'elle me montre un signe et qu'elle me donne mon nouveau nom. >> 

    Un vent doux se mit à souffler. Plume Dorée savait que pour Rêve Blanc, ce vent portait un message, son nouveau nom. Après un instant de silence, le félin se tourna vers la tribu qu'il balaya du regard.Ses yeux vers pâles se posèrent un instant sur sa compagne, Poussière d'Etoile, puis il s'exprima.

    << La Tribu des Cieux a choisis. Mon nom seras donc Ciel de Rêves. 

    - Ciel de Rêves! >> cria Poussière d'Etoile.

    Et tous répétèrent ce nom. 

    << A présent, il est temps de veiller Ciel Gris. Et demain, je nommerais le nouveau lieutenant. >> conclut le nouveau chef.

    Il rejoignit la tribu et tous restèrent là à veiller leur défunt chef. 

     

    Plume Dorée regardait Pelage de Cendre et Tigre Blanc qui discutaient, non loin, accompagnée de leur fille Cœur de Plume. Plume Dorée n'avait pas oubliée la promesse qu'elle avait faite à  Ciel Gris. Elle dévoilerait à Pelage de Cendre qui était réellement sa mère. Mais pour l'heure, chacun attendait Ciel de Rêves, qui devait nommer le nouveau lieutenant. Toute la tribu était là, devant la Surélévation. Il ne manquais que Flocon de Givre, Perle de Rosée et Poil Roux, partit vérifier si la blaireau avait quitté le territoire. Ciel de Rêves sortit de sa tanière, on pouvait voir à sa démarche nonchalante et à ses yeux écarquillés, qu'il ne c'était pas encore fait à l'idée d'être chef, mais il ne laissait rien paraître. Plume Dorée compris que ce serais un bon chef, impassible et fier. Le jeune chef s'assis devant le tunnel menant à son antre et attendit. Il attend que la patrouille revienne. compris la guerrière dorée. 

    Croc de Lion, toujours confiné au camp, était couché près de Cœur de Mousse et regardais Petite Ombre et Petit Pissenlit qui se bagarraient, leur mère commentant leurs faits et gestes. Petite Menthe, couchée près de Croc de Lion, se leva d'un bond et courut vers Fleur de Cerisier qui venait d'émerger de la tanière des guérisseuses. Plume Dorée regarda avec amusement, moustaches frémissantes, la petite chatte beige bondit autour de la guérisseuse en l'harcelant de questions. La petite semblait apprécier la vie de guérisseuse. Elle m'a l'air d'avoir soif d'apprendre, si elle s'engage sur la voie des guérisseuses, Fleur de Lilas aura du travail!

    Plume Dorée bailla, la patrouille tardait, midi était passé depuis longtemps déjà. Alors qu'elle commençait à se demander si Ciel de Rêves n'allait pas retarder la cérémonie, une odeur pestilente lui parvint. Les autres l'avaient senti, eux aussi. Tous tournèrent la tête vers l'entrée du camp. Perle de Rosée apparue alors, couverte de sang et de boue, elle tremblait de tout ses membres, haletait comme si elle avait couru pendant une lune. Un cri fendit l'air. Pelage de Cendre courut vers sa fille, elle se plaça contre son épaule pour l'aider à tenir debout. Ciel de Rêves accourut. Dans ses yeux, la panique régnait, mais lorsqu'il parla, son ton était calme et neutre.

    << Que c'est-il passé? >>

    Plume Dorée crut que Perle de Rosée n'allait pas répondre. Elle fixait le matou blanc crème si intensément, que la guerrière dorée crut que le chef c'était transformé en lapin. La guerrière tricolore était dans un piteux état, une longue balafre zébrait son flanc et une de ses oreilles étaient déchirées.

    << Je... A la.. frontière. Chats... attaquer nous. Tribu.... Ténèbres... >> fit par articuler Perle de Rosée.

    Et la femelle s'écroula. Pelage de Cendre gémit en lui donnant de petits coups de museau. Plume Dorée se demanda si la jeune chatte était morte- son amie ne le supporterais pas- mais elle vit ses flancs se soulever lentement. Fleur de Cerisier et Fleur de Lilas accoururent, la prirent délicatement entre leurs crocs et s'éloignèrent vers la tanière des guérisseuses. Ciel de Rêves était choqué, il releva la tête et miaula d'une voix rauque mais forte.

    << Vite! Nous devons aller les aider! >> Il contempla ses guerriers. << Aile de Chouette, Lune de Feu, Plume Dorée et Cœur de Plumes, avec moi! Les autres, tenez vous prêt. Si c'est la Tribu des Ténèbres, alors Ciel d'Orage serait capable de nous attaquer une fois que nous serons partis. >>

    Les autres acquiescèrent. Ciel de Rêves hocha la tête et s'engagea dans le tunnel pour filer en direction de la frontière. Consciente que le temps leur était compter, Plume Dorée  ne cessa de courir, aussi vite que possible, ses camarades à ses côtés. Personne ne parla.

    Enfin, ils atteignirent la clairière servant de frontière. Même avant d'arriver, Plume Dorée entendit des feulements. Une odeur d'ordures venue de la ville lui parvint. Elle bondit dans les fourrées, à la suite de ses compagnons.  La bataille faisait rage, Poil Roux était affalé sous un buisson de houx, il respirait difficilement. Flocon de Givre se battait aux côtés d'autres guerriers. La Tribu des Ténèbres! il y avait là Pelage de Brouillard, Belle Lune, Œil Balafré et Nuage de Pétale. En face d'eux se dressait des félins galeux. Plume Dorée plongea sur le premier venu, un matou blanc avec une unique tache rousse sur le poitrail. Elle le cloua au sol et enfonça ses griffes dans la chair de son adversaire. Le sang gicla, le matou feula de rage. Il se dégagea d'une secousse. Plume Dorée recula, les deux félins se firent face quelques instants, puis, le matou poussa un miaulement rauque et pris la fuite, les autres après lui. Ciel de Rêves talonna une femelle écaille qui traînait, et Pelage de Brouillard feula férocement. Une fois que tout les intrus furent partis, Pelage de Brouillard se tourna vers Ciel de Rêves et s'inclina.

    << Désolé d'avoir pénétré sur votre territoire.

    - Ce n'est rien, vous étiez plus que les bienvenus, sans vous, Flocon de Givre et Poil Roux serais mort. miaula Ciel de Rêves.

    - Ciel de Rêves? Regarde.... P-Poil Roux est là. >> miaula Lune de Feu, horrifiée.

    Plume Dorée se tourna vers le buisson de houx où elle avait aperçu le matou, quelques instants plus tôt. Le félin était couché, inerte. Lune de  Feu se penchait au dessus de son corps, les yeux écarquillées.

    << Il est mort. fit-elle dans un souffle.

    - Toute la tribu l'honoreras. >> Ciel de Rêves se tourna vers Pelage de Brouillard.

    << Merci de votre aide. 

    - Nous allons rejoindre notre territoire. Espérons que ces félins galeux ne reviennent jamais. Et que la Tribu des Cieux accueille ce guerrier mort au combat. >> miaula froidement le lieutenant adverse.

    Il fit demi-tour et franchi la frontière suivit de ses guerriers. Ciel de Rêves s'approcha du corps de Poil Roux. Quant il se pencha pour prendre le corps désarticulé du guerrier, Plume Dorée l'entendit murmurer.

    << Que de morts... Tribu des Cieux, pourquoi tout cela? >>

    Il prit le défunt félin dans sa gueule et se mit en route. Plume Dorée se colla contre Lune de Feu pour la rassurer, elle savait que les mots ne servirait à rien pour consoler sa peine. Elles cheminèrent ensembles, côte à côte. Plume Dorée espérait au fond d'elle que Perle de Rosée n'ai pas succombé, cette mort la serait de trop.

    « Chapitre 3Chapitre 19 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :