•  

      Bourgeon de Nuit cueillait de la bourrache près de la frontière avec la Tribu de l'Eclair. Elle préférait récolter les plantes par ici, de peur qu'une bataille éclate et que les rares plantes qui poussaient sois piétinées. Une fois qu'elle eut finis, elle prit sa récolte et rentra.

    En entrant au camp, elle vit que la tribu c'était rassemblée. L'apprentie se hâta d'aller déposer la bourrache dans la réserve et de rejoindre les autres. Ciel d'Orage parlait : 

    << En ce jour, nous sommes réunis pour baptiser deux nouveaux guerriers. Mais j'aimerais avant rendre hommage à Coeur Noble, un grand guerrier. Il fut le mentor de Belle Patte et nous l'en remercions. 

    - Oui, c'était un guerrier d'exception. confirma Perle Rousse, tandis que Belle Patte acquiesçait.

    - Bien, Belle Patte, approche. >> reprit le meneur.  L'apprentie s'approcha, la queue frémissante, le coeur battant. Bourgeon de Nuit sentait l'excitation de sa soeur. Comment ne pas être enthousiaste? Même si l'apprentie guérisseuse détestait la guerre, elle était heureuse pour sa soeur. << Tu as bénéficier des remarques de deux mentors -et tu as su en tirer partie pour devenir la meilleure guerrière possible. En ce jour, tu deviens guerrière. Je te nomme Belle Lune. >>

     Belle Lune bondit de joie et rejoins Epine de Pin. Aussitôt sa mère vint  se frotter à elle en ronronnant. Bourgeon de Nuit s'approcha doucement d'elle et pressa son museau contre le sien en ronronnant.

    << Patte Sombre? miaula Ciel d'Orage. Tu es un félin fort et courageux. Tu as le coeur d'un guerrier. C'est pourquoi en ce jour, je te nomme Plume Sombre. >>

    Le coeur de Bourgeon de Nuit fit un bond quand elle entendit le nom de Plume Sombre. Elle bondit sur ses pattes et se précipita vers lui en ronronnant. Elle lui donna un coup de langue sur le front en murmurant un << félicitation >>. Elle se figea net quand elle vit le regard amusé de Croc Casé. L'ancienne n'avait peut être pas tort.

    << Merci. miaula le jeune matou. J'aurais aimée que tu sois avec moi dans la tanière des guerriers.

    - J'aurais aussi aimée, mais je n'aurais jamais put devenir une guerrière. ronronna la petite chatte noire. >>

    Son ton était empreint de vérité. Elle s'assis à côté de lui et attendit que les félins eurent finis de le remercier. Elle avait besoin de lui parler.

    << Je suis fière de toi, Plume Sombre. miaula Feuille de Givre en passant.

    - C'est grâce à toi que j'en suis là. la remercia le jeune guerrier.

    - Mon fils! >> s'écria Fleur de Papillon en arrivant. Elle lui lécha quelques poils en désordres derrière l'oreille. << Je suis si fière de toi! Tu seras le plus grand guerrier de tout les temps c'est certain! 

    - Je n'arriverais jamais au niveau de certains guerriers, tel que Ciel d'Orage. fit avec modestie le félin tigré. 

    - Je suis sure que si, moi! >> renchérit Bourgeon de Nuit en frottant sa tête contre la joue de Plume Sombre. Fleur de Papillon lui décocha un regard surpris. Bourgeon de Nuit se figea. Et si elle ne pouvait pas aimer Plume Sombre? Après tout le matou était comme son frère d'adoption, puisque c'est sa mère, Epine de Pin qui l'avait élevée. Puis, un ronronnement amusé et rassurant monta à la gorge de Fleur de Papillon. Elle ne lui en voulait pas.

    << Bon, je vais aller m'occuper de Plume de Sable. reprit la guérisseuse. Ne traîne pas trop Bourgeon de Nuit! >>

    Tandis qu'elle s'éloignait, Bourgeon de Nuit entraîna Plume Sombre derrière la tanière des apprentis, là où ils seraient tranquilles. Elle s'assis en face du matou.

    << Plume Sombre. J'ai besoin de savoir. Es ce que... es ce que tu m'aimes           aussi? >>demanda-t-elle, gênée. Son coeur battait à la chamade tandis que le félin tigré fermait les yeux pour les rouvrit.

    << Oui. Je n'ai jamais cessé de t'aimer. miaula-t-il d'une voix rassurante. Je t'aime Bourgeon de Nuit. >>

    Tout en disant cela, il lécha le front de la petite chatte noire qui se colla à lui en ronronnant.

    << Je t'aime aussi, Plume Sombre. >>

     

    La pleine lune brillait dans le ciel étoilé, teintant d'argent les arbres qui s'élevaient dans la sombre forêt. Bourgeon de Nuit cheminait aux côtés de Plume Sombre. En arrivant, la petite chatte noire et le matou s'installèrent près d'un petit buisson et se couchèrent l'un contre l'autre. Bourgeon de Nuit vit Bourgeon de Cerise accourir vers eux. Elle se leva d'un bond pour la saluer en pressant son museau contre le sien.

    << Bonjour Bourgeon de Cerise! Comment ça se passe dans la Tribu de l'Eclair?

    - Très bien. Et je suis Fleur de Cerisier à présent! miaula joyeusement la chatte noire et blanche.

    - Oh! Je suis tellement heureuse pour toi! Qu'es ce que ça fait d'être guérisseuse à part entière?

    - C'est super! >> Un cri retentit -l'Assemblée allait commencer. << Je dois y aller! Sinon, Fleur Ombragée va m'arracher les oreilles! Tu sais bien comment elle est! >>

    Fleur de Cerisier disparue dans la foule. Plume Sombre, jusque là resté en retrais se leva et s'assis contre Bourgeon de Nuit.

    << Comment tu peux te réjouir avec une ennemie? lui demanda-t-il. Alors que nous allons les attaquer en plus?

    - Je suis guérisseuse. Les guerres ne me concerne pas. Elle aussi est guérisseuse, donc on ne fait rien de mal. >> répondit elle simplement.

    En haut de la dune, les chefs c'étaient rassemblés. Mais l'esprit de Bourgeon de nuit était ailleurs. Quand es ce que je serais guérisseuse à part entière? Et si Fleur de Papillon me laissait apprentie jusqu'à ce qu'elle.... meure? Tandis qu'elle réfléchissait, Ciel Gris, qui venait à peine de succéder à Ciel de Lave, avait finis de parler et se retirait. Ensuite ce fut Ciel Argenté qui s'avança.

    << On a trouvé un blaireau sur notre territoire, Oeil de Granit est mort en se battant contre lui. Sinon, tout va bien pour la Tribu de la Pluie, Aurore du Matin et Pelage de Jais nous ont offert trois magnifiques petits, Petite Encre, Petite Plume et Petit Ajonc.

    -  Pour la Tribu de la Lumière, tout ce passe bien. Le gibier revient. >> annonça Ciel de Brume. Elle se retira. << Je n'ai rien d'autre à annoncer. >>

    Le coeur battant, Bourgeon de Nuit vit son père s'avancer pour prendre la parole. Allait il vraiment déclencher une guerre? Il y aurait il des morts? Elle frémit à cette idée et se colla encore plus contre Plume Sombre. Ce dernier lui lécha l'oreille pour la réconforter.

    << La Tribu des Ténèbres à faim. La saison froide à été cruelle, Oeil Doré est morte et des renards nous ont attaqués. Nos estomacs miaulent famine! Nous avons besoin de gibier, et donc, de nouveaux territoires. Ciel Gris, au nom de la Tribu des Cieux, je doit te demander de laisser mes guerriers chasser sur ton territoire, dans la plaine qui borde la frontière, de l'autre côté du fleuve. miaula Ciel d'Orage, d'un ton ferme.

    - Je comprend ta situation, seulement, je ne peux me permettre de te laisser ce territoire. J'ai moi même besoin de ce gibier pour nourrir ma tribu. >> répondit le meneur gris tacheté.

    Bourgeon de Nuit tressailli. Qu'allait il se passer? Ciel d'Orage n'allait pas laisser passer ça, elle le savait. La peur au ventre, l'apprentie guérisseuse se rappela que son père était prêt à tout pour la tribu.

    << Alors, c'est non? >> renifla Ciel d'Orage, les dents serrées. Bourgeon de Nuit savait que son père tentait de dissimulé sa rage. Quand il s'agissait de la sécurité de la tribu, il n'hésitait pas à y mettre les crocs.

    << Je regrette, mais je ne peux pas. acquiesça Ciel Gris la tête inclinée.

    - Tu veux donc que ma tribu meure? Dans ce cas, je prendrais ton territoire de force! >> feula le meneur noir en bondissant au sol.

    Il invita d'un geste de la queue, sa tribu à le rejoindre et commença à partir. Bourgeon de Nuit vit Belle Lune enfleurer le museau de Patte Dorée. Epine de Pin feula quelque chose à Belle Lune qui la suivit tête basse. Puis, très vite, la Tribu des Ténèbres se mit en route pour le camp.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique