•  

    Fleur de Nuit toucha délicatement le museau de Bourgeon de Granit et la raccompagna s'asseoir dans la foule. Voilà à peine un quart de lune qu'elle était revenue chez les Sans-Queue. Elle avait été quelques peu malade à son retour, chamboulé par sa vie nouvelle et toutes ses émotions. Finalement, elle avait réussi à surmonter ses peines et à reprendre sa vie au sein de la tribu. Même si sans Plume Sombre tout était plus morne. Belle Lune lui avait à peine adressée la parole, à part une fois où elle s'était enfoncée une écharde dans la patte en grimpant aux arbres.  Depuis son départ, il y avait eut de nombreux changements : Croc Casé était morte, tout comme de nombreux autres félins ; Le lieutenant, Pelage de Gravier avait rejoint les anciens et c'était Pelage Gris qui l'avait remplacé.

    Ciel d'Orage se tenait sur le Gros Rocher, il venait de baptiser les petits de Eau Douce. Patte de Croc avait reçu Eclair de Pénombre comme mentor, Patte d'Argent s'était vu confiée à Plume Sombre et comme convenue, Fleur de Nuit s'occupait de Bourgeon de Granit. La guérisseuse noire leva les yeux vers son père puis les tourna vers Fleur de Papillon. Celle-ci s'avançait entre les félins et vient s'asseoir juste devant le Gros Rocher. Ciel d'Orage bondit à sa rencontre et s'arrêta juste devant elle.

    << Fleur de Papillon à décidée de rejoindre la tanière des anciens. J'en appelle donc à nos ancêtres de continuer à veiller sur elle et de l'accepter en tant qu'ancienne. >> miaula-t-il d'une voix forte et résonnante. Puis, il toucha délicatement son front du bout du museau.

    Fleur de Papillon retourna s'asseoir dans la foule, aux côtés de Plume de Sable, Griffes Argentés et Orage Noir. Fleur de Nuit soupira en voyant son mentor se joindre aux plus vieux. Elle lui apparaissait soudainement plus vielle, plus frêle, plus maigre. Ciel d'Orage mis fin à l'assemblée d'un signe de la queue. Chacun retourna à ses occupations. Au passage, ils félicitèrent les mentors et leurs élèves, mais peu vinrent saluer Fleur de Nuit. Même si elle avait réintégrée la tribu, beaucoup ne lui faisait pas confiance et la considérait comme une vulgaire chatte domestique. Elle s'était habituée à cette indifférence, cependant, elle enragée que Bourgeon de Granit en subissent les conséquences.  Elle s'efforça de se calmer et se tourna vers son apprentie.

    << Par quoi on commence? >> s'enquit la jeune femelle impatiente.

    Fleur de Nuit lui adressa un regard brillant. Elle se souvient alors de sa propre impatience, de son enthousiaste, de toute cette excitation qu'elle avait ressentit en devenant apprentie. La première chose qu'elle avait voulu faire était de découvrir la forêt.

    << Nous allons d'abord te faire un nid dans la tanière ensuite nous irons découvrir le territoire. >> lui proposa-t-elle.

    La chatonne émit un miaulement de joie et se mit à sautiller partout. Elle fila aussitôt vers la tanière des guérisseuses. Fleur de Nuit ronronna devant tant de malice et la suivit plus lentement. Tandis qu'elle allait rentrer dans la tanière, elle vit Plume Sombre sortir du camp avec son apprentie. Avant de disparaître, le guerrier se retourna et son regard croisa celui de la guérisseuse. Des larmes brillaient dans ses prunelles vertes pâles. Le coeur gros, la petite chatte noire se souvient d'un jour où ils avaient parlés d'avoir leur premier apprentis. Ce jour-là, ils c'étaient fait la promesse solennelle de leur faire découvrir la forêt ensemble. Aujourd'hui, il ne restait rien de cette promesse, mis à part quelques larmes.

     

    Fleur de Nuit courait près de Bourgeon de Granit. Qu'il était bon de ressortir en forêt! Durant le quart de lune passé, elle avait d'abord était malade, puis elle avait révisée les propriétés des plantes avec Fleur de Papillon. Certes, elle était une guérisseuse expérimentée mais passer du temps chez les Sans-Queue lui en avait enlevées certaines de la tête, alors avant de la laisser former une apprentie, son mentor avait voulue s'assurer qu'elle n'enseignerait pas et ne commenterait pas d'erreurs. C'est pourquoi, c'était l'une des première fois où elle ressortait en forêt. Son territoire lui avait manquée et elle avait hâte de le connaître à nouveau aussi bien qu'avant. Elles se dirigeait toutes deux vers la frontière avec la Tribu de la Pluie. Fleur de Nuit avait tenue à ce que se soit la première frontière que Bourgeon de Granit voit. Peut-être elle même espérée-t-elle voir Tempête  de Feuilles?

    Elles arrivèrent enfin à la grand clairière où se situait la frontière. Fleur de Nuit s'arrêta et fit signe à son apprentie de faire de même. Fleur de Nuit huma l'air. Son apprentie l'imita.

    << Une souris! miaula la jeune femelle ravie.

    - Tais-toi! >> la rabroue son mentor.

    La femelle grise, déçue, s'assis et contempla ses pattes. Fleur de Nuit se releva soudain et franchie d'un bond la frontière.

    << Eh! Où tu vas? Ta m'as dit que la frontière était là! >> fit son élève, surprise.

    Fleur de Nuit ne répondit pas et lui indiqua de la suivre. Tapie près du sol, Fleur de Nuit rampait silencieusement dans les buissons. Sa petite taille lui permettait de s'y faufiler facilement. Son apprentie la suivit sans aucun problème. Fleur de Nuit suivait une odeur bien précise, celle de Tempête de Feuille.  Depuis la frontière, elle avait sentit sa présence et voulait lui annoncer son retour. Même si elle était guérisseuse et donc qu'elle n'était pas une menace pour les autres et avait plus ou moins d'aller où elle voulait, elle souhaitait ne pas se faire repérer. Elle n'avait aucune bonne raison d'être là aux yeux de guerriers ennemis. Elle arriva enfin à découvert. Juste devant elle se dressait une petite clairière. Une patrouille de chasse y était occupée. Il y avait un grand matou brun tacheté de noir inconnu à la guérisseuse, Tornade de Plume, Tempête de Neige et un peu plus loin, Tempête de Feuille qui furetait dans des buissons de houx. Silencieusement, Fleur de Nuit fit demi-tour pour faire un détour afin de ne pas se faire repérer par les guerriers ennemis. Elle arriva non loin de son amie. 

    << Psst! Tempête de Feuille! >> souffla-t-elle silencieusement.

    La femelle écaille dressa les oreilles, intriguée. Elle jeta un rapide coup d'oeil à ses compagnons et se mit à avancer vers Fleur de Nuit. Quand elle le vit enfin, son visage se décomposa, il y passa d'abord de la surprise, de la joie puis de la surprise. 

    << Fleur de Nuit? Mais qu'es ce que....? >> Elle se stoppa net et entraîna son amie un peu plus loin, à l'abri des autres. << Qu'es ce que tu fais là? Tu n'as pas le droit! Et où était tu? Ton père nous avait dit que tu avais disparue. >> Elle vit soudain Bourgeon de Granit juste derrière Fleur de Nuit. << Oh! C'est ton apprentie? Raconte-moi tout! >>

    Fleur émit un ronron amusé en constatant que son amie n'avait pas changée d'un poil. Elle répondit alors patiemment à chacune de ses questions. Bourgeon de Granit, elle commençait à s'impatienter. Soudain, les broussailles frémirent et le massif chat au pelage brun tacheté de noir apparut.

    << Tempête de Feuille? Que fait tu? >> grogna-t-il. Il se stoppa net en voyant Fleur de Nuit. << Fleur de Nuit? Mais que fait tu ici? Où était tu? 

    -  Peu importe où j'étais, je suis revenue. Je voulais seulement prévenir Tempête de Feuille. répondit-elle avec calme et courtoisie  en s'inclinant devant le gros matou.

    - Tes intentions sont honorables, mais tu aurais put malgré tout attendre l'Assemblée. 

    - Je sais, mais j'avais hâte de le lui annoncer. Je vais retourner sur mon territoire. Bourgeon de Granit? Viens.

    - Je vous accompagne. >> proposa le matou en fixant dans les yeux la guérisseuse noire.

     Celle ci accepta d'un signe de tête poli. Elle savait qu'il voulait s'assurer qu'elles retourneraient bien de leur côté de la frontière. Elles se mirent donc en route et le matou leur emboîta le pas. Ils arrivèrent enfin à la frontière. Fleur de Nuit remercia le matou d'un signe de tête, attira Bourgeon de Granit près d'elle et franchie la frontière. Revoir Tempête de Feuille lui avait remontée un peu le moral. Son amie ne l'avait pas oubliée. Aussi fut son désarroi quand en rentrant au camp, Plume Sombre apparut aux côtés de Lune Noire, lui lançant un regard pleins de haine et de peine, avant de s'éloigner. Le coeur brisé, la guérisseuse entraîna son apprentie dans la tanière pour commencer son apprentissage. Une seule question lui torturait l'esprit jour après jour : Plume Sombre arriverait-il un jour à lui pardonner la perte de leurs petits? Retrouvera-t-elle un jour une place dans son coeur?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique