•  

    Rose ouvrit les yeux. Elle s'étira, se roula en boule dans son panier puis se leva finalement. Elle se dirigea à petites foulées vers sa gamelle, elle était vide. Un Sans-Queue entra dans la pièce, c'était une jeune fille très douce et gentille avec Rose. Celle-ci alla se frotter aux jambes du Sans-Queue en miaulant. Celui-ci prit la gamelle et la remplit d'un liquide blanc à l'odeur alléchante. Rose savait que c'était du lait, sa nourriture favorite. Elle le dégusta puis sortit dehors grâce à une chatière. L'air frais du matin lui fit du bien. Elle se balada un peu dans le jardin, se roula dans un carré de terre chauffée par le soleil avant de bondir sur la clôture donnant vers la forêt.  Elle regarda avec nostalgie les bois lumineux et feuillus.

    Autrefois, elle vivait là-bas, dans la forêt. Elle faisait partie de la Tribu des Ténèbres dont elle était la guérisseuse. Mais sa vie n'avait pas été facile, elle avait perdue tout ceux qu'elle aimait ou presque. Cela avait commencée par sa mère, une magnifique guerrière et reine. Elle avait été tuée par une guerrière ennemie du nom de Plume Dorée. Ensuite sa soeur avec qui elle était plutôt complice s'était rapprochée de la meurtrière de leur mère ce qui avait énervée au plus haut point la femelle noire. Ensuite elle avait était capturée par des Sans-Queue et mis au monde trois magnifiques chatons hors des bois. Une prophétie prédisant la fin de la paix dans la forêt l'avait obligée à abandonner ses petits pour pouvoir sauver les tribus. Mais cette action eut un prix. Elle dût non seulement abandonner ses petits mais également son compagnon Plume Sombre qui ne lui pardonna pas son geste. C'est alors que tout s'accéléra, son mentor mourut ainsi que de nombreux chats auxquels elle tenait, Croc Casé, une vielle guérisseuse qui l'avait toujours soutenue et aidée était parmi eux. Mais sa plus grande peine restait tout de même le rejet de son compagnon. Une nuit, elle le croisa totalement effondré  dans la forêt, elle sut alors que c'était de sa faute s'il était dans cet état, une dispute éclata et son compagnon lui avoua ce qu'il ressentait pour elle : de l'amour mais aussi et surtout de la haine. Cela acheva de fendre le coeur de la femelle, enfin presque. Le jour suivant, Plume Sombre disparut de la forêt et quand elle le retrouva c'était trop tard. Sous ses yeux, un monstre percuta le jeune mâle, blessé mortellement. Il avait été dans la ville des Sans-Queue pour voir ses petits et lorsque la femelle le retrouva  il lui pardonna avant de rendre son dernier souffle. Le lendemain elle se rendit dans la forêt totalement effondrée. Elle tomba alors sur un loup qui l'attaqua et la tua presque. Elle réussis malgré tout à s'enfuir mais dût sauter dans le fleuve. Un Sans-Queue la repêcha alors et l’emmena chez lui pour la soigner et la protéger. Elle s'en sortit avec une énorme cicatrice sous le ventre et une patte légèrement tordue pour cause de mal cicatrisation. Aujourd'hui, elle se voyait mal rejoindre la forêt, elle n'y appartenait plus, elle n'avait personne pour elle là bas. Ici, elle avait retrouvée deux de ses chatons. Racaille qui vivait à quatre nids de là et Lilas un peu plus loin dans la ville. Malgré tout, la femelle ne leur avait jamais parlés tant elle avait honte de les avoir abandonnés. Ils étaient beaux et forts, tels de véritables guerriers. Rose, espérait qu'un jour ils verraient la forêt et accompliraient la prophétie qui les avaient arrachés à elle.

    Rose soupira en observant la forêt au loin. Si belle et si sauvage. Elle fut soudain prise d'une envie folle de courir dans les bois, sentir le vent dans ses moustaches, sa fourrure flottant derrière elle. Elle ferma les yeux et secoua la tête. Cette vie n'était plus pour elle. Elle n'était plus Fleur de Nuit la guérisseuse , mais Rose, la petite chatte domestique. Et elle en était heureuse.

    Soudain, un mouvement attira son attention. Du haut de la palissade, elle vit deux chats s'approcher sur le chemin de terre bordant son jardin. Son coeur fit un bond quand elle les reconnut. Il y avait là Fleur de Cerisier et Lilas, marchant côte à côte. Un félin bondit alors du champ et se plaça devant les femelles, l'air menaçant. Ce félin était gris tigré de noir avec une belle fourrure longue et de jolie yeux verts. C'était Racaille. Fleur de Cerisier se mit en position prête à se défendre. C'est alors que Lilas s'avança vers son frère et enfoui son museau dans sa fourrure. Puis, chacun se détendit et tout trois se mirent en route vers la forêt. Rose regarda ses deux chatons partir au loin, le coeur gros mais empli de joie. La prophétie allait être accomplie.... Son sacrifice et toutes ses douleurs n'avaient pas étaient vaines.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique