•  

    Je me nomme Patte de Gland. J'était un apprenti au pelage roux sombre aux pattes plus clairs et aux yeux de la même couleurs. Je faisait parti de la Tribu des Ténèbres, autrefois. Laissez moi vous conter mon histoire.

    Je suis né de Châtaigne Brillante et Pelage de Brouillard avec Petite Brise et Petit Reflet, ma sœur et mon frère. J'était le plus petit de ma portée et le plus faible. Ma fratrie se moquait tout le temps de moi, même mon père me trouvait trop faible et incompétent. Ma mère est la seule à avoir toujours cru en moi, du moins au départ. J'ai toujours voulu devenir un grand guerrier, un sage lieutenant puis un noble chef. Je voulais prouver à tout le monde que je pouvais être fort. 

    Je deviens enfin apprenti, mais on doutait encore de moi. On disais encore dans mon dos que je n'était bon à rien, et on me traitait de chat domestique! On doutait tellement de moi qu'on me confia Œil Balafré, un pauvre chat borgne qui n'était qu'un chat errant! Il n'était pas commode, mais je fit de mon mieux. Mais ce n'était jamais assez pour lui! Je devais toujours faire encore plus, encore mieux! Je m'entraînait d'arrache-patte, même le soir, après l'entraînement, jusqu'à tard la nuit, avant d'aller me coucher pour me lever à l'aurore. 

    Mon frère et ma sœur progressait vite, plus que moi. J'ai même entendu mon père dire à ma mère qu'ils étaient de grands guerriers, qui été fier de ses deux chatons. Nul mot sur moi. J'en avais assez d'être considéré comme faible et inutile.

    Un jour, je décida de prouver ma valeur en allant chasser en territoire ennemi. Après avoir attrapé un écureuil, j'ai senti l'odeur d'une patrouille adverse qui venait de passer. Je décida de prouver vraiment ma valeur en les rattrapant. Malheureusement, ils étaient trop forts, et trop nombreux, je me fis massacrer. Heureusement, une patrouille, composée de ma fratrie et de leurs mentors arriva. Ils n'eurent aucun mal à les vaincre et on me ramena au camp.

    J'était dans un état lamentable, j'avais mal partout. Ma patte avant me faisait atrocement souffrir. Elle était tordue dans un angle peu probable. La guérisseuse fit de son mieux pour me soigner. Je passa deux lunes enfermé dans l'antre de la guérisseuse. J'avais encore des balafres tout le long du corps, un de mes yeux l'avait échappé belle. Ma patte avant était tout aussi tordue, Fleur de Granit n'avait rien put faire pour elle. Je pouvais à peine la poser par terre. La guérisseuse m'annonça alors, que je ne pourrait jamais devenir un guerrier. 

    Dépité, j'assista ensuite aux baptême de ma fratrie. Ma sœur devient Pelage de Brise et mon frère Reflet Doux. Tandis que moi je restait juste le pauvre Patte de Gland, le petit faible de la famille, que même mes parents reniait. Ils semblaient si fiers d'eux! Ils n'ont même pas lancés un regard vers moi! J'était tellement en colère! J'ai craché furieusement et j'ai fuis hors du camp.

    J'ai couru aussi vite que possible à trois pattes. J'ai finis non loin du fleuve. J'était tellement blessé que je me suis approché du bord pour jeter un œil à l'eau. J'ai observé mon reflet, mon visage tout balafré et ma petite taille. J'ai poussé un long soupir en tentant de me calmer.

    Puis soudain, la terre encore humide à cédée sous mes pattes. J'ai glissé. Je suis tombée dans l'eau fraîche. L'écume blanche à éclaboussée mon museau. Tandis que l'eau s'engouffrait dans ma gueule, m'empêchant de crier, j'agitais les pattes tant que je le pouvais. Mais ma patte avant me faisait couler vers le fond. Épuisé et mal en point je me laissa faire. Le courant m'emporta au loin, je plongeais dans l'eau froide encore plus. Je n'avais plus de souffle. Alors, je ferma les yeux et me laissa transporter dans les airs. J'était mort. Moi, le petit chaton inutile et dont personne ne voulait. Au moins, je ne décevrait plus personne, ni mon mentor, ni ma famille. Je serai à toujours ce pauvre petit chat, seul et abandonné, mais cela m'importe peu. On m'a toujours considéré avec pitié, mais je ne veux pas de votre pitié, j'était un guerrier!


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique