• Chapitre 11

    La saison morte 

    L'air était glacial. Le soleil se levait a peine. Assise dans la clairière, tel une ombre, Plume Dorée observait l'astre solaire, qui apparaissait petit a petit. Elle n'arrivait pas à dormir. Dès qu'elle avait fermé les yeux, elle avait rêvée qu'elle se trouvait à une assemblée. La lune brillait, l'île bourdonnait de chats de chacune des tribus. Alors qu'un des chefs allait prendre la parole, un vent froid et violent avait soufflé, obligeant  Plume Dorée a fermé les yeux. Lorsqu'elle les avait rouvert, tout avait disparu, un silence de mort régnait. Plume Dorée avait alors senti un liquide visqueux et repoussant lui frôler les pattes, elle avait alors baissée la tête et découvert le sol couvert de sang, de touffes de poils et d'os de chats. Tandis qu'une peur incontrôlable l'avait envahir, un hurlement des plus sinistre  se fit entendre. Une gigantesque ombre m'avait dominée de toute sa hauteur avant que les ténèbres n'envahir sa vue. Avant que la guerrière ne se réveille, les paroles énigmatique, que Ciel de Lave lui avait répété en rêve, lui revinrent. Une voix douce et chaleureuse lui dit. << Un grand danger menace les tribus. Un chat extérieur à la forêt vous sauvera. Tu es l'élue, Plume Dorée. Tout repose sur toi. >>  

    Puis elle s'était réveillée.

    La guerrière soupira, qu'elle était la signification de se rêve? C'était un message de la Tribu des Cieux, elle n'avait aucun doute la dessus. Mais de quoi devait elle se méfier au juste? Cette terrifiante ombre était elle réelle? Ce qu'elle avait vu dans son rêve allait-il réellement se produire? Elle frissonna, non de froid cette fois mais de peur. Si ce rêve lui avait montré le futur, avait il une seule chance de survivre? Elle était plongée dans ses pensées, si bien qu'elle n'entendit pas Croc Fauve s'approchait. Aussi elle sursauta lorsqu'elle le vit. Sans un mot, ils s'assirent côte à côte, leur fourrure se touchaient, la queue entremêlée, ils restèrent là, attendant la première patrouille pour partir chasse le peu de gibier qui osait sortir de son trou, en cette saison.

    <<Que tout le monde se rassemble pour une assemblée de la Tribu!>>                        

    Ce cri réveilla Plume Dorée qui dormait encore dans la tanière des guerriers, roulée en boule dans la mousse sèche. D'autres guerriers tels que Bec Pointu, Lune de Feu qui dormaient encore eux aussi, se levèrent pour aller se rassembler avec les autres. Plume Dorée les imita. Une fois que la Tribu fut rassemblée au pied de la Surélévation, Ciel Gris appela Patte de Terre et Patte de Mousse, ainsi que leur mentors, à venir au pied de la Surélévation.

     <<Ces deux apprentis ont prouvé leur valeur et leur dévouement à la Tribus de L’Éclair bien des fois. Sous la gouverne de leurs mentors, Perle d'Ambre et Tigre Blanc, qui leur ont enseigné leurs meilleurs techniques de chasse et de combat, ces jeunes chats ont faits leur possible pour aider leur Tribu natale, que ce soit malgré le froid et la faim ou la chaleur intense, leur loyauté ne l'est à pas quittée. Ils sont prêts à devenir de véritables guerriers. Patte de Mousse! A partir de cet instant tu es une véritable guerrière. Tu t'appelle à présent Cœur de Mousse. Patte de Terre! A présent tu es un guerrier, sous le nom de Pelage de Terre. >>

    Plume Dorée sortit la joie et l'excitation des nouveaux guerriers. Elle se souvint de ce qu'elle même avait ressentit lors de son baptême de guerrière. La joie extrême qui l'avait saisi, l'impatience de ce voir attribuer des taches de guerrière et puis la première nuit dans la tanière des guerriers...Tandis qu'elle était plongée dans ses doux souvenirs, la Tribu commençait à ce disperser. Plume Dorée s'empressa de se lever et d'aller se  chercher une pièce de gibier. Elle se choisit une souris, assez maigre mais elle n'avait pas très faim et il ne fallait pas gâcher le gibier, pas alors que la saison froide approchait à grandes pattes. Tandis qu'elle mangeait elle observa la vie de la Tribu: Croc Fauve, parlait avec Ciel Gris; Pelage de Cendre et Tigre Blanc discutait avec Eau Douce qui surveillait ses deux filles; Fleur de Cerisier vérifier ses herbes médicinales; les anciens de la Tribu discutait calmement avant qu'un d'eux ne se dirige vers la tanière de la guérisseuse, située non loin de la leur; Patte de Lilas et Pelage de Terre se parlaient aux abords du camp, flan contre flan. Ils semblaient si proche...

    Plume Dorée eu vite finis de dégustée sa souris. Elle fit une rapide toilette avant de se diriger vers Croc Fauve qui discutait avec tout un groupe de guerriers.

    <<Trois groupes de chasseurs vont partir à la chasse. Rêve Blanc! Prend deux autres chasseurs avec toi et partaient du côté du territoire de la Tribu de la Lumière. Vous marquerais la frontière puis chasserais un peu, la tribu à besoin de gibier. Poil Roux tu dirigeras la deuxième équipe de chasse. Plume Dorée, Pelage de Cendre, avec moi. >>

    Sur ces mots les chasseurs se dispersèrent. Rêve Blanc appela Tigre Blanc et Perle d'Ambre, tandis que Poil Roux partis avec Lune de Feu et Aile de Chouette. Cette dernière laissait de plus en plus ses chatons à la pouponnière sous la surveillance de Eau Douce et de Belle Pétale. Ceux ci seraient bientôt des apprentis. Enfin, il ne restait plus qu'eux trois, Pelage de Cendre, Plume Dorée et Croc Fauve. Le lieutenant dit alors.

    <<Je dois d'abord aller voir Ciel Gris, on part juste après. >>

    Et il parti en direction de la tanière de chef, qui se reposait au soleil en haut de la  Surélévation. Plume Dorée chercha Patte de Lilas du regard. L'apprentie paressait, devant la tanière des apprentis, auprès de Pelage de Terre. La guerrière dorée fut distraite par Fleur de Cerisier qui sortait de sa tanière, pour aller vers Patte de Lion, Patte de Feuille et Patte de Lave. Après un instant, la guérisseuse les quitta pour aller interpeller Patte de Lilas, enfin Fleur de Cerisier se leva et parti en direction de la pouponnière où Petite Rivière et Petite Brume jouait à se pourchasser. L'ancienne chatte domestique vient alors trouver Plume Dorée, qui se tenait là, neutre, Pelage de Cendre l'ayant laissé pour aller voir que fabriquait Croc Fauve.

    <<Plume Dorée! Fleur de Cerisier nous à demander à moi et aux autres apprentis, d'aller chercher de la mousse pour les nids des tanières. Je peux y aller? Tu n'a pas besoin de moi? >>

    Plume Dorée prit une grande inspiration avant de répondre.

    <<Patte de Lilas. Tu n'a pas a me demandait pour aller rendre service à un guerrier ou à quelqu'un d'autre, si ce que te demande Fleur de Cerisier te semble juste fait le! Elle te demande de rendre service à la tribu et tu dois loyauté et dévouement à la tribu ,alors heureusement que tu peux. Et puis je suis ton mentor pour t'apprendre des choses et t'aider à mieux servir ta tribu, je suis là pour t'aider à devenir une vraie guerrière. Mais tu l'ai déjà dans ton cœur et rien ni personne ne pourra changer cela, je te le promet.>>

    Sur ces mots la guerrière fila chercher Croc Fauve et son amie, avant de partir chasser.

    Elle s’élança dans la forêt, toute  heureuse. Croc Fauve courait à ses côté, tandis que Pelage de Cendre restait derrière. Soudain cette dernière demanda.

    <<Où allons nous chasser?

    -Je pensais que l'Arbre aux Écureuil serai un bon choix haleta Croc Fauve. Même si le temps se rafraîchit, il y a toujours des faines et des noisettes sur le sol. Les écureuils y viennent faire leur réserve, on devrait y attraper quelque chose! Qu'en penses-tu Plume Dorée?

    -J'en pense que c'est parfait, répondit-elle>>

    Pelage de Cendre les dépassa, traçant un sillon de poussière sur son passage.

    <<Je vous attends là-bas!>>cria-t-elle gaiement, avant de disparaître dans les sous bois.

    En arrivant près de l'Arbre aux Écureuil, cet arbre majestueux qui, à présent, élever ses branches nues vers le ciel blanc, Plume Dorée constata que le sol était couvert de feuilles sèches et de brindilles cassantes. Il faudra apprendre a y chasser sans faire de bruit ou sinon les proies les entendraient. Croc Fauve dut aussi le constater car sa queue frémit comme si il était agacé. Certes les chasseurs avaient l'habitude de faire attention où ils mettaient les pattes à la saison morte mais ailleurs dans la forêt il y avait de l'herbe pour marcher silencieusement. Il était rare que sitôt en cette saison, tant de feuilles sont tombées, le froid et le gel avait sans doute accélérait ce phénomène

      Plume Dorée chercha Pelage de Cendre des yeux. Elle la repéra, tapis à l'ombre d'un buisson, ne quittant pas des yeux un moineau qui picorait les graines sur le sol. L'oiseau tentait dans avalée une grosse. Profitant de l’inattention du volatile, Pelage de Cendre s'approcha, elle s'avançait, repliée sur elle même. Elle allait bondir quand une brindille craqua sous ses pattes, alerté le moineau lâcha sa graine et s'envola en direction des fougères qui dissimulait Plume Dorée et Croc Fauve. Plume Dorée sauta et attrapa l'oiseau au moment où il passa au dessus d'eux. Un coup de croc et se fut fini.

    <<Plume Dorée! Te voila ! Heureusement que tu étais là ! Le sol n'est pas idéal pour la chasse, j'ai raté un mulot en arrivant.

    -Contente d'avoir pu aider ! On s’en tira mieux si on s’entraide et que l'on piège le gibier.

    -Tout à fait d'accord avec toi, intervint Croc Fauve. En se servant des brindilles on devrait attraper plus de proies!>>

      Le mulot sortit de son trou, lentement, l'odeur du sang empreignait l'air. Méfiant il s'approcha d'une graine. Plume Dorée se posta lentement, en silence derrière lui, sur les branches de l'arbre. Le trou du rongeur où celui-ci se réfugierait en cas de danger se trouvait tout près d'elle, entre les racines du chêne. Le mulot avait atteint sa graine, il commençait à la grignotait. Pelage de Cendre et Croc Fauve, tapis non loin sous deux buissons, prirent chacun une brindille dans la gueule. D'un même coup de croc, ils les firent craquer. Le bruit interrompit le repas du rongeur, alerté il fila vers son trou pour se mettre à l’abri. C'était sans compter sur Plume Dorée. Le voyant revenir à toute vitesse, la guerrière bondit et le tua.

    <<Et un de plus!>> fit Pelage de Cendre.

    Leur plan avait marché, une fois encore. Ils avaient déjà attrapé un merle, deux souris, un moineau et un écureuil en plus du mulot.

    <<Nous devrions rentrer, proposa Croc Fauve. Le soleil va se coucher.

    -Oui, rentrons>>approuva Plume Dorée en saisissant le merle et l’écureuil.

    Chacun prit deux proies et ils se mirent en route pour le camp. Sur le chemin du retour, une odeur nauséabonde prit Plume Dorée à la gorge.

    <<Tu sens ça ?>>demanda Pelage de Cendre.

    Plume Dorée acquiesça, elle se concentra davantage pour parvenir à identifier cette odeur qui pourtant, elle en était certaine, lui était familier.

    <<Du sang...C'est du sang. L'odeur est éventée et vieille mais j'en suis certain, assura Croc Fauve.

    -Tu a raison>>reconnut Pelage de Cendre.

    Plume Dorée déposa son fardeau et huma encore l'air.

    <<Par là !>> dit elle avant de s'enfoncer dans les fourrées.

    Ses camarades lui emboîtèrent le pas. Ils avaient cachés le gibier dans l’herbe haute. Ils coururent un petit moment dans l'herbe qui leur martelait jusqu'en au des pattes avant d'arriver à une zone à découvert. Tout était calme, presque normal sauf ce silence. Ce silence oppressant qui régnait. Nul oiseaux ne chantait, nul vent ne soufflait. Et puis Plume Dorée les vit. Des ossements, au bord de la clairière, près d'un rocher. Elle s'approcha lentement. Ses amis la précédèrent. Il y avait un silence des plus sombres. En regardant de plus près, Plume Dorée remarqua du sang séché sur le roc et sur les brins d'herbe. Les os, eux, était blanc et lisse avec par ci par la des bout de viande restant. Ils étaient bien trop grands pour appartenir à un lapin et encore moins à une souris. Non,ils appartenait a un habitant des bois plus grand encore.

    <<C'est sans doute une biche ou un cerf. déclara Croc Fauve

    -Qui a fait ça? Ce n'est pas un chat qui a fait ça! protesta Pelage de Cendre.

    -A ma connaissance, aucun être de la forêt ne pourrait tuer un animal si grand.

    -Tu a raison. Je me demande bien ce que c'est. Un Sans-Queue peut-être?

    -Je sais ne pas. Un Sans-Queue n’aurait pas laissé autant de trace. Rentrons>>

     Et ils prirent le chemin du retour. Plume Dorée resta un instant à contempler les os de ce spectacle terrifiant avant de les rejoindre.                                                                 De retour au camp, la patrouille de chasse déposa ses proies sur le tas de gibier plutôt bien garnies par les deux autres équipes de chasses, puis ils se dirigèrent vers la tanière du chef. A l'entrée du tunnel qui menée à la caverne souterraine du chef, les trois félins s’annoncèrent.

    <<Entrez !>>

    Croc Fauve passa le premier, Pelage de Cendre ensuite et Plume Dorée ferma la marche. Ils pénètrent ensuite dans une salle ronde, creusé dans une terre en argile. Dur et à la fois souple, elle faisait un abri sûr et idéale. Ciel Gris était couché sur un nid de mousse, au milieu de cette pièce de terre, un lapin venait de lui être apporté.

    <<Désolé, nous te dérangeons peut-être>>avança Croc Fauve

    Le chef se leva et s'étira.

    <<Mais non, voyons ! Qui y a t-il, ajouta-t-il en voyant l'air préoccupé des félins. Un souci?

    -Nous étions partis chasser près de l'Arbre aux Écureuils. Sur le chemin du retour, nous avons sentis cette vieille odeur de sang. expliqua le lieutenant.

    -Et là nous avons trouvé des os. Et du sang. Pas tout frais mais du sang tout de même ! le coupa la guerrière ardoise qui trouvait visiblement que le lieutenant faisait traîner les choses.

    -Du sang...Du sang sec et des os. Une tribu adverse nous volerait du gibier ? Où ça ? s'enquit le chef

    -Pas très loin de l'Arbre aux Écureuils. répondit encore Croc Fauve. Dans une petite clairière. Mais ça m'étonnerais que se soit une tribu adverse. Le cadavre était  celui d'un gros animal, sans doute un cerf.

    -Alors qui ? demanda à nouveau Ciel Gris.

    -Si je peux me permettre, s'interposa Plume Dorée qui jusque là était restée silencieuse et avait suivi la conversation avec intérêt. J'ai remarqué une empreinte dans le sang au pied des rochers. Elle ressemblait à celle d'un chien, pas un petit chien mais à celle d'un molosse.   

    - Un chien? Tu crois qu'il y a un chien qui hante nos bois? C'est possible en effet. Même si je ne suis pas sur qu'un chien puisse tuer un cerf. C'est un animal noble et puissant. A ma connaissance aucun chien n'a jamais tué de cerf. affirma le chef.

    - Alors qu'es ce que cela peut-être! J'ai bien vu cette empreinte!

    - Je te crois Plume Dorée. Et il peut s'agir d'un chien. Ce n’ai pas car quelque chose ne se voit pas qu'elle ou ne se connais pas qu'elle n'existe pas! répondit Ciel Gris.

    - Nous devrions prévenir la tribu. La menace est réelle! Si un chien rôde réellement  nous devrions être sur nos gardes! Il faut mettre en place...., commença a proposer Croc Fauve.

    - Inutile. Nous ne sommes sur de rien, le coupa Ciel Gris. Et bien que je ne doute pas de vous - ajouta-t-il en voyant Plume Dorée et Pelage de Cendre sur le point de protester- Nous en reparlerons plus tard, conclut-il.                                                                                                                Vous devez être fatigué, vous n'avez pas chômés  aujourd'hui! >>

    Plume Dorée allait protester mais elle se ravisa, le chef avait raison se n'était peut-être rien. Elle voulut s'en convaincre mais au fond d'elle elle savait, elle savait la sombre vérité, la prophétie des étoiles se réalisait. D'un pas lourd, elle se dirigea vers la tanière des guerriers, épuisée.


    3 commentaires
  •  

    Chapitre 12 

    La mort plane...

    Le soleil était déjà levé depuis  plusieurs heures, Plume Dorée allait se servir dans la maigre réserve de gibier qui, aux files des jours, devenait de moins en moins garnie. Elle repéra un moineau plutôt dodu pour la saison. La guerrière allait s'en emparer quant elle entendu quelqu'un l'appeler. Aussitôt, elle fit volte-face, devant elle se trouvait Croc Fauve, son compagnon.

    << Plume Dorée! Viens vite, Ciel Gris veut nous voir tout les deux, Lune de Feu, Pelage de Cendre et Rêve Blanc aussi, ils nous attendent.lui lança-t-il.

    - J'arrive! >>

    Elle suivit donc le lieutenant de la tribu jusque dans l'antre de Ciel Gris. Ce dernier se tenait là, au centre de la petite caverne, devant lui les autres convoqués étaient assis. Les trois félins paraissait interloqués d'être tous réunis ici. La queue de Pelage de Cendre remuait, signe de son impatience et de sa nervosité, Lune de Feu semblait calme mais connaissant sa sœur, Plume Dorée savait qu'elle était perplexe et inquiète , quant à Rêve Blanc, le guerrier se demandait juste ce qui se passait. Les deux compagnons s’installèrent  a côté de leurs amis. Enfin, le chef prit la parole.

    << Si je vous ai a tous demander de venir aujourd'hui c'est car j'aimerais soumettre a Patte de Feuille, Patte de Lion et à Patte de Marron une évaluation. Ils auront toute la journée pour faire leurs preuves, voilà maintenant 2 lunes qu'ils s’entraînent sous votre tutelle  Lune de Feu, Rêve Blanc et Pelage de Cendre, je sais que vous leurs avaient appris de nombreuses choses et qu'ils ont beaucoup progressé, ils leurs reste sans doute encore beaucoup à apprendre mais je sais qu'ils veulent faire leurs preuves. Cette évaluation me permettra de savoir où ils en sont et cela les aideras beaucoup aussi.

    - Sans vouloir te manquer de respect Ciel Gris, le froid arrive la saison froide est là, ce matin le givre étincelait sur l'herbe, fit remarquer Pelage de Cendre. Ils ne risquent pas de ramener beaucoup de proies...

    - Je sais que le froid arrive et que les proies se cachent mais se sera un bon exercice pour eux, ils pourront repousser leurs limites et prouver leur détermination. Ne te fais pas de soucis Pelage de Cendre, Patte de Lion est un excellent chasseur.

    - Tu as raison, avoua Pelage de Cendre en inclinant la tête.

    - Ciel Gris! Ne serai ce pas dangereux de laisser les apprentis sortir seuls avec le danger qui rôde? Tu as déjà oublié ce qu'il s'est passé il y a deux jours quand nous t'avons rapporté notre découverte? questionna Plume Dorée inquiète.

    - Bien sur que non. Mais ils sont grands, ils sauront se défendre. Je demanderais a ce que Patte de Feuille, Patte de Marron  et Patte de Lion  de ne  pas se séparer.

    - Bien, je te fais confiance. 

    - Bon allez prévenir vos apprentis, ordonna Ciel Gris. Il est grand temps qu'ils partent! >>

    Les trois mentors s'éloignèrent alors a vive allure. Croc Fauve les suivit, Plume Dorée sur ses talons. Avant de s'engager dans le tunnel la ramenant a la sortie, la guerrière doré se retourna et posa une seule et unique question a son chef.

    << Pourquoi Patte de Lilas ne fait-elle pas partie de cette évaluation?

    - Elle n'est pas encore prête, et elle a commencée son apprentissage après tes petits. >>

    Sans un mot, Plume Dorée sortie de la tanière du chef. Elle aurait aimé que son apprentie prennent elle aussi par à l'évaluation, elle aurait ainsi put prouver a la tribu se qu'elle valait vraiment malgré  ses origines. Dans un soupir elle s'éloigna en direction du maigre tas de gibier.

     

      Le soleil était a son zénith. Malgré les nuages menaçant on pouvait le voir clairement. Plume Dorée observait ses enfants partir à la chasse, joyeux mais tendus. Elle était assise a l'entrée de la tanière des guerriers, Pelage de Cendre a ses côtés.

    << Ne t'inquiète pas, va! Ils sont grands ils s'en sortiront bien ne t'en fait pas! Allez détend toi! tenta de la rassurer son amie.

    - Si tu le dit >>, soupira la guerrière avant de se coucher posant son museau sur ses pattes.

     

    Le temps passa, lentement. Puis, un cri de détresse retentit. Affolée, elle se précipita vers l'entrée du camp. Une petite forme rousse et blanche  apparut a l'entrée, traînant une boule de fourrure ensanglantée. Patte de Marron! Le cœur de la guerrière ne fit qu'un bond lorsqu'elle reconnut son fils, son beau pelage fauve et blanc immaculée de sang, traîné sur le sol humide. Patte de Lion le portait tant qu'il pouvait en lui tenant les pattes arrière tandis que Patte de Feuille lui tenait doucement mais fermement le cou. Les chats restés au camp se rassemblèrent autour d'eux, un murmure d'affolement en bouche. Plume Dorée sentit une peur de plus incontrôlable et terrible l'envahir, son fils son cher fils, ce n'était pas possible. Elle devait rêver! Patte de Feuille et Patte de Lion  semblait inquiets et affolés pourtant ils emmenèrent leur frère dans un petit coin d'herbe douce, à l’ abri. Un bruit de pas se fit entendre, un instant plus tard, Croc Fauve et Fleur de Cerisier fendirent la foule. Aussitôt qu'il vit Plume Dorée, le lieutenant se précipita vers elle. La guerrière s'était allongée prêt de son fils la gorge serrée, le cœur fendu. Patte de Marron crachait du sang, tremblant de tout ses membres. D'un geste doux et attentionné Croc Fauve fit reculée sa compagne.

     << Laisse Fleur de Cerisier s'occuper de lui, souffla-t-il. >>

    Elle ne répondit pas, elle était perdue. Sa famille était tout pour elle, son fils comptait plus que tout pour elle. Le cœur brisé et douloureux, elle obéissait. Fleur de Cerisier se pencha vers le blessé, l'examinant avec douceur. On entendit ensuite une tout petite voix demander :

    << Tu veux que je t'aide à le transporter dans ta tanière? >>

    C'était Patte de Lilas qui malgré sa voix calme, regardait Patte de Marron gémir en vomissant du sang, les yeux grands ouverts par l'horreur, ses pattes tremblait et au fond de sa voix claire on pouvais distinguer un sentiment d'horreur et d’affolement terrible.

    << Non, il a perdu trop de sang. J'ai besoin de plantes médicinales, va donc me chercher des graines de pavots, de la bourrache, des toiles d'araignées et des baies de genièvre s'il te plaît.- voyant l'ai paniquée de l'apprentie, elle ajouta.- Tu ma souvent aider tu devrai t'en sortir. Aller dépêche   toi! >>

    La jeune chatte partie en courant. Pendant se temps Fleur de Cerisier continua d'examiner Patte de Marron. Elle fouillait sa fourrure ensanglantée à la recherche de plaies et d'hématomes. Une grande plaie, située sur le bas-ventre, semblait très grave. A chaque fois que Patte de Marron toussait, elle se mettait à saigner d'avantage. Plume Dorée eut envie de vomir en voyant son fils souffrir ainsi. Elle ferma les yeux un instant. Une seule question envahissait son esprit.                                

    Patte de Marron allait-il mourir?

     

    Le souffle court, le cœur battant, la jeune mère regardait son fils qui agonisait se faire examiner par la belle guérisseuse. Un instant plus tard Patte de Lilas revint en courant, la gueule pleine de plantes sèches. La saison est si froide que les maigres reste de la récolter de la saison  morte commençaient a sécher et a geler . Aussitôt, la guérisseuse s'empara des herbes et commença a tenté de sauvait Patte de Marron. L'attente semblait interminable, le temps paraissait suspendu dans l'air. D'une toute petite voix, Plume Dorée demanda :

    << Es qu'il va s'en sortir? >>

    Après un long silence, Fleur de Cerisier prit une grande inspiration et répondit d'un ton lugubre :

    << Je n'en sais rien, mais il y a peu d'espoir. >>

    La guerrière étouffa un sanglot. Non! Cela ne pouvais pas se passait comme ça! Il y avait une erreur! La fin de Patte de Marron était-elle proche?

     

      Le temps s'était écoulée aussi lentement que de l'eau gelée. Fleur de Cerisier tenté de faire avaler a Patte de Marron un peu d'eau. Celui ci ne cessait de saigner.Une petite flaque de sang s'était formée sous lui. L'attente semblait interminable.

    Soudain, Fleur de Cerisier se tourna vers Plume Dorée.

    << Je ne peux rien faire de plus, c’est finis, on ne peut rien faire d'autre pour lui.

    - Non! Non! Fleur de Cerisier fait quelque chose! Je refuse de voir mon fils partir! Je refuse! Pour l'amour de nos ancêtres, pour l'amour de la Tribu des Cieux, fait quelque chose!

    - Je ne peux rien faire d'autre désolé. >>

    Plume Dorée  éclata en sanglots. Comment? Comment cela était-il possible? C'était un cauchemar c'était obligé! D'un pas lent, suivit de son compagnon qui lui aussi semblait choqué et perdu, elle alla se coucher prêt de son fils. Patte de Feuille et Patte de Lion vinrent aussi lui dire adieu. D'une voix a peine audible la guerrière demanda a Patte de Marron.

    << Qui t'a fait ça mon fils? Oh, qui t'a fait ça? Qui a osé?  Qui? Oh mon fils je t'aime tellement, ne pars pas. J'ai besoin de toi.  >> Sa voix se brisa, a bout de force elle sanglotait. 

    << Il..il était... gra..grand..et..so..som...bre.Un.. lo... 

    - Un quoi? >>

    Mais le pauvre apprenti n'eu pas le temps de répondre, son pouls s'accéléra et dans un hoquet il rendit son dernier souffle. Patte de Marron n'était plus.

    Plume Dorée eut envie de crier a la Tribu des Cieux combien c'était injuste, mais elle ne pouvait parler. Elle tenta de se lever mais elle s'écroula aussitôt. Elle commençait a divaguer. Elle sentit qu'on la forçait a se lever et a avancer puis plus rien.

     

      Plume Dorée ouvrit les yeux, elle cligna des yeux avant de se relever, elle n'était pas dans la tanière des guerriers et ce n'était pas son nid, il s'agissait d'un grand matelas d'herbes sèches, dans un endroit clos avec une seule entrée qui donnait sur une petite tanière. Au milieu se dressait un tout petit noisetier, une mini mare, et une autre litière individuelle. La guerrière mis un instant avant de reconnaître la tanière de sa guérisseuse, Fleur de Cerisier. La jeune chatte n'avait pas les idées très claires. Elle se posait une question. Es ce que Patte de Marron était vraiment mort? Pendant qu'elle était perdue dans ces pensées, la guérisseuse rentrait dans son antre.

    << Ah! Tu es enfin réveillé! Es ce que ça va? Tu n'avais pas l'air bien tout a l'heure, je t'ai donc amenée ici. Tiens prend ça - fit-elle en lui donnant quelques brins d'herbes odorant, dont l'odeur fit plisser le nez de Plume Dorée - c'est du thym, cela t'aidera a apaiser ton esprit. >>

    Sans un mot la guerrière avala ses herbes au goût parfumé et fort. Aussitôt elle se sentit plus sereine. Elle demanda d'une voix posée mais tremblante.

    << Es que... Es que Patte de Marron est vraiment...mort? >>

    La guérisseuse mit du temps a répondre, elle cligna des yeux, soupira et dit :

    << Oui. Malheureusement oui. >>

    Plume Dorée tremblait de tous ses membres, pourtant elle resta forte et se dirigea vers la sortie. Dehors la nuit était tombée, la guerrière aimait la nuit, il y faisait bon de vivre, l'air n'était ni trop frais ni trop chaud, elle inspira un bon coup. Puis, elle alla vers ses congénères regroupés près du la Surélévation, le monticule de terre se dressait majestueusement dans l'ombre de la nuit. A son sommet, Ciel Gris se tenait là, droit, immobile, tête basse, tout comme les autres membres de la tribu. Même Eau Douce avait laissée ces petits seuls pour venir rendre hommage à Patte de Marron. Cela toucha beaucoup Plume Dorée, Eau Douce avait elle aussi perdu un de ses petits il y a peu. Plume Dorée qui jusque là n'avait jamais envisageait la perte d'un de ses proches, lors de la mort de Petit Fleuve se sentait triste pour lui mais elle ne comprenait pas la souffrance de Eau Douce, elle l’imaginait seulement. Aujourd'hui, elle se sentait bien plus proche de la reine et le fait qu'elle ai laissée ses petits sans surveillance, malgré ce qui c'était passé la fois d'avant, la touchée énormément. Elle partie s'asseoir près de Croc Fauve et Pelage de Cendre, Patte de Lion et Patte de Feuille était non loin de là, entourés des autres apprentis; Patte de Feuille et Patte de Lave étaient l'une contre l'autre; Patte de Lilas et Pelage de Terre se câlinaient ;et les autres attendaient collés les uns aux autres pour résister au froid mordant. Le corps de Patte de Marron reposait au centre de la clairière, devant la Surélévation. Son pelage avait été nettoyé, il semblait dormir comme un chaton. Lorsque la lune atteint son zénith, la plupart des chats présents dans la clairière partirent se coucher, seuls  les proches de Patte de Marron passeraient toute la nuit avec lui. Au passage plusieurs félins leurs lancèrent un << Bonne Chance >> même si Patte de Lilas se frotta carrément a Plume Dorée. Enfin il ne restait que Croc Fauve, Patte de Feuille, Patte de Lion, Lune de Feu et Plume Dorée. D'un même mouvement, ils se couchèrent près du regretté et entreprirent de lui faire sa toilette une dernière fois. Tous ensemble ils dirent adieu a celui qui était leur fils et leur frère.

     

      Plume Dorée ouvrit les yeux et le referma aussitôt. Elle n'avait plus le coeur à se lever. Elle se roula en boule dans son nid et soupira. La veille elle avait passé la journée a rien faire, Fleur de Cerisier lui avait encore apportée du thym et la guerrière avait passé une partie l'après midi avec Eau Douce et l'autre auprès de Croc Fauve et de ses petits. Elle fut tirée de ses pensées par l'appel de Ciel Gris; celui-ci appelait sa tribu a se rassembler. La belle guerrière se leva lentement et sortie de la tanière des guerriers. Dehors un maigre soleil étincelait, la jeune chatte remarqua que Petite Corneille et Petit Rapace semblaient impatient, leur mère tentait de les calmer en leur donnant de petits coups de langue sur le front. Enfin, Ciel Gris  pris la parole.

    << Si nous sommes réunis aujourd'hui c'est pour célébrer le baptême de deux de nos chatons. Petite Corneille et Petit Rapace! >>

    Le cœur de Plume Dorée se serra, alors que Patte de Marron venait de mourir Ciel Gris songé déjà a baptiser deux nouveaux apprentis. La colère envahit la guerrière, c'était Ciel Gris qui avait envoyé ses petits en évaluation alors qu'il savait que le danger rôdait, c'était de sa faute, et voila qu'il baptisait déjà d'autres apprentis. Le cœur lourd de chagrin et de colère, elle regarda les deux chatons se faire baptiser. Et bientôt Petit Rapace devint Patte de Rapace avec pour mentor Perle d'Ambre et sa sœur devint Patte de Corneille sous la tutelle de Queue Noire.  Les deux nouveaux apprentis furent accueillis avec joie et peine par la tribu. Leurs parents, Aile de Chouette et Bec Pointu, regardaient leurs petits avec fierté.                

    Et ensuite les nouveaux apprentis partirent explorer le territoire accompagné des leurs mentors.

     

     

                                  

     

     


    18 commentaires
  •  Chapitre 13

    Le froid, la faim, comment survivre?

          Plume Dorée ouvrit les yeux. Elle regarda le ciel couvert de sombres nuages noirs, un froid glacial pénétra dans la tanière et lui ébouriffa son beau pelage -d'or. La guerrière frissonna, la saison froide était là. La plupart des guerriers dormaient encore, d'autres restaient là, au chaud. Même si certains étaient bel et bien partis à la chasse, pour d'autres il faisait trop froid pour sortir dehors attendre qu'ils reviennent avec du gibier. On entendit un appel dans la clairière, c'était Croc Fauve. Plume Dorée sortit  pour voir ce qu'il y avait. La guerrière c'était plus ou moins remise de la mort de Patte de Marron, qui les avait quittés voilà déjà plus d'une demi lune. Même si elle vivait avec le cœur brisé, elle allait mieux et participait à la vie au camp. Malgré le fait qu'elle ratait presque toutes ses proies, elle faisait des efforts.

    Dehors Croc Fauve se dressait sur ses pattes, fièrement, le lieutenant ne laissait pas apparaître sa peine. Enfin, lorsque les guerriers restaient au camp furent réunis devant lui, le mâle prit la parole.

    << Plusieurs patrouilles de chasse sont partis ce matin, seulement nous  auront besoin de plus de gibier, la saison froide arrive! Il faut aussi surveille les frontières, les tribus adverses pourraient bien nous voler du gibier. Queue Noire, Bec Pointu et Lune de Feu, vous irez du côté de la Tribu de la Lumière, n'oubliez pas de  chasser en route, un peu plus de gibier ne sera pas de refus. Rêve Blanc et Aile de Chouette prenaient Patte de Feuille avec vous et allez surveiller la frontière de la Tribu des Ténèbres, faites attention. >> 

    Sur ses mots, les félins filèrent tels des flèches vers la forêt étincelante de givre. Le lieutenant repris.

    <<  Enfin, Poussière d'Étoile, Plume Dorée et moi même partiront chasser. Les autres surveillaient le camp. Il ne faut pas oublier que la Tribu des Ténèbres nous ait hostile. >>

    D'un signe de tête il mit fin à la petite réunion. Et enfin, lui, Poussière d'Etoile et Plume Dorée s'enfoncèrent dans les bois obscurs. Plume Dorée observa son amie, elle la connaissait depuis qu'elle était chaton, Poussière d'Etoile a cette époque venait tout juste de devenir guerrière. En la regardant bien, Plume Dorée remarqua qu'elle avait grossie. Elle n'en prit pas compte, la chatte devait faire des réservent en prévision de la saison froide. Dans sa course, la belle chatte grise mouchetée demanda a  Croc Fauve:

    << Où allons nous? >>

    Le matou ralentissa sans pour autant s'arrêter.

    << Je ne sais pas. Plume Dorée, tu as une idée? >>

    La femelle, perdue dans ses pensées ne compris pas tout de suite.

    << Hein? De quoi? Heu... Je ne sais pas. 

    - Pourquoi ne pas aller vers le petit ruisseau qui se trouve près du camp? suggéra Poussière d'Etoile. Et si on n’y trouve pas grand chose on pourra toujours aller voir du côté de l'Arbre aux Écureuils. Il y a toujours des faines sur le sol, on y attrapera sans doute quelques rongeurs. 

    - Bonne idée allons y! >>   

    Ils prirent donc la route du ruisseau. Arrivé là bas, Croc Fauve décida qu'il fallait mieux se séparer.

    << Séparons nous! Mais ne vous éloignait pas trop. >>

    Et il parti  en direction de petits buissons, tandis que Poussière d'Etoile suivit le courant.

    << Bonne chance. >> lança t elle avant de disparaître.

    Plume Dorée décida de rester sur place. Elle se cacha dans les buissons et attendit. Enfin, une proie montra le bout de son museau, c'était une souris. La bête avançait lentement. Plume Dorée se tenait prête, sur le qui vive en position de chasse elle allait attaquer quand elle fit une erreur de débutant, elle laissa sa queue tombait lourdement sur le sol. Le rongeur s'enfuit, apeuré. Contrariée, la chatte s'assit et fit sa toilette. Soudain, un corbeau se posa non loin de là, la faim l'avait rendu moins méfiant. La chasseuse se mit en chasse. L'oiseau noir buvait, l'eau claire du ruisseau, ses plumes étaient sales et l'animal était maigre. Plume Dorée bondit. Seulement l'oiseau l'entendit et s'envola quasi a même le sol. La guerrière emportait dans son élan failli tomber dans l'eau, par chance elle se rattrapa. Elle se lança à la poursuite du volatile qui croasser. L'oiseau se dirigeait vers des buissons, la guerrière allait le perdre de vue quand une masse grise claire sauta et abattit le corbeau. Poussière d'Etoile! La jeune femelle ramassa la proie et la mit avec ses autres prises, une grive et une souris.

    << Concentre-toi un peu Plume Dorée! gronda la chatte. La tribu a besoin de gibier alors si tu commence a faire fuir toutes les proies la saison froide sera encore plus dure! >>

     La guerrière dorée compris son amie, la saison froide était toujours source de malheur et de faim, mais c'était plus fort qu'elle, elle ne parvenait pas a se concentrer sur la chasse, son esprit se focalisait sur Patte de Marron et son agresseur. 

     

      La patrouille de chasse traversa le tunnel qui menait au camp. Croc Fauve ramenait un moineau bien maigre et un jeune campagnol; Plume Dorée avait réussis à attraper une souris et un écureuil, tandis que Poussière d'Étoile ramenait quant à elle une grive, une souris et un corbeau. Ils déposèrent leur proies sur la petit tas de gibier, puis le lieutenant partit faire son rapport a Ciel Gris, avant de partir il lécha doucement l'oreille de sa compagne. Poussière d'Étoile quant à elle s'enfuie retrouver Rêve Blanc. Quelques chasseurs était en train de manger, chacun partageait une proie avec un autre, à la saison froide, les félins prenaient l'habitude de se partager les proies pour économiser le gibier et que chacun puisse manger, seul les reines, les chatons et les anciens mangeait une proie entière. Plume Dorée n'avait pas faim, elle préférait laisser aux autres le peu de nourriture disponible. Elle décida d'aller dormir, elle partit donc en direction de la tanière des guerriers quant elle entendit son nom.

    << Plume Dorée! >>

    Elle se retourna et vit Poussière d'Étoile accourir vers elle. Son ventre rond étonna encore Plume Dorée. La guerrière grise s'arrêta juste devant elle, le souffle court. Voilà qui intrigua encore plus Plume Dorée, la guerrière n'avait couru que quelques mètres, mais à la voir on aurait cru qu'elle venait de faire la distance entre le camp et les Rochers Lumineux en courant aussi vite qu'elle le pouvait.

    << Plume Dorée, j'ai quelque chose d'important à te dire. Je...J'attends des    chatons. >>

     Le coeur de la guerrière ne fit qu'un bond, des chatons! Son amie attendait des chatons! La guerrière sentis son coeur se briser, elle qui venait de perdre son fils avait du mal à se réjouir pour  sa camarade. D'une voix plus douce cette dernière lui dit.

    << Plume Dorée, je sais que tu viens de traverser un moment difficile mais tu dois te ressaisir, depuis la mort de Patte de Marron tu ressemble plus a ton ombre qu'à toi même, je sais que ton fils te manque mais tu dois te battre pour la tribu et en souvenir de Patte de Marron. La tribu a besoin de toi, la saison froide est là. Il faut que tu arrête de penser qu'à ton fils perdu, tu as encore Patte de Lion et Patte de Feuille qui ont besoin de toi, tout comme toute la tribu a besoin de toi et de tout ses membres. Alors certes Patte de Marron nous manque et nous le pleurons tous, mais il ne faut pas ce détourner des vivants pour autant. >>

    Ses paroles réchauffèrent le coeur de la guerrière dorée, son amie avait raison, elle voyait ce qu'elle voulait dire.

    << Tu as raison, je suis égoïste, je ne pense qu'à moi. - répondit-elle d'une toute petite voix avant d'ajouter plus gaiment - Félicitations, je suis heureuse pour toi! C'est Rêve Blanc le père n'est ce pas? >>

    Sa camarade confirma d'un signe de la tête avant de partir retrouver don compagnon.

     

     Un vent frais et lugubre lui ébouriffa le pelage, Plume Dorée avançait dans l'ombre, un hurlement retentit. Elle avait déjà entendus ce hurlement. Elle frissonna. Tout a coup elle se retrouva prisonnière d'une étrange bête qu'elle ne put voir, elle était clouée au sol comme si une force mystérieuse l'empêchait de bouger. Elle voulut se relever mais elle n'y parvenait pas. Elle ferma les yeux apeurée, sentant un souffle chaud lui caressait la joue. Puis, tout disparu. Elle était dans une grande plaine ensoleillée, les oiseaux chantaient et un doux vent soufflait. Elle entendit alors une voix douce et familière, portait par le vent.

    << Plume Dorée. Le danger approche, il sera bientôt là, tiens toi prête, mon enfant. Tu vaincras je le sais. Préviens les autres, le danger est tout proche. >>

    Puis la voix s'estompa et disparut dans l'air pur.

     

      Plume Dorée se réveilla, un vent fort et glacial pénétrait dans la tanière des guerriers. Le ciel était sombre, on devinait a peine un disque orange dans le ciel, même le soleil était invisible. Plume Dorée repensa a son rêve si cette force ténébreuse approchait alors il faudrait être prêt. Elle se demanda si elle ferai mieux d'en parler, elle n'était pas sur que  c'était normal qu'un guerrier rêve de la Tribu des Cieux. Habituellement c'était la guérisseuse qui recevait les messages de leurs ancêtres. Elle se leva. Fleur de Cerisier saurait quoi faire et puis la sécurité de la tribu, non de toutes les tribus était en jeu. La guerrière  se dirigea donc vers la tanière de leur guérisseuse. La jeune chatte mâchait de petites feuilles donc le jus coulait sur une feuille posée à terre. Patte de Lion était couché sur le flanc a côté d'elle, une patte tendu, griffes écartées. Un de ses coussinets semblait irritée, il était tout rouge et gonflé. La guérisseuse releva la tête quand elle reconnut Plume Dorée.

    << Oh, bonjour Plume Dorée, qu'es ce qui t'amène? 

    - Je dois te parler. 

    - Je t'écoute. >> fit la guérisseuse sans même levait la tête.

     La femelle hésita. Elle ne voulait pas que Patte de Lion les entendent. Elle prit son inspiration et déclara.

     << Allons plutôt dehors. Je... je préférerais que toi seule entendent ce que j'ai à dire. >>

    La femelle noire et blanche semblait perplexe mais elle acquiesça et suivi Plume Dorée hors de son antre avant de l'entraînait derrière sa tanière.

    << Alors qu'il y a t-il de si important que tu ne puisses me dire devant mon fils? >>

    La guerrière prit une longue inspiration. Le moment arrivait. Après elle ne pourrait plus faire marche arrière, il était temps de raconter ses rêves, temps de dévoiler qu'elle avait rencontré la Tribu des Cieux dans ses rêves. Elle avait un peu peur. Qu'allait-il se passer ensuite? Elle prit son courage à deux pattes.

    << Eh bien... cette nuit j'ai fait un rêve étrange- commença-t-elle, en s'asseyant- j’étais dans une forêt très sombre, 'entendait des hurlements a glacer le sang. Et puis...  quelque chose m'a sautée dessus, je n’arrivai pas a l'apercevoir dans la pénombre et après... >>

    Elle se tut, elle frissonnait comme si elle revivait son rêve. Le souffle court elle poursuivit. La guérisseuse l'écoutait, assise bien droite, tête penchée, oreille tendue.

    << Ensuite tout a disparu, je me suis retrouvée dans une plaine, illuminée de soleil. C'était désert, il n'y avait qu'un grand arbre verdoyant sur une petite colline, un peu plus loin. Et c'est a ce moment que j'ai entendue une voix portait par le vent. Elle disait qu'un danger approchait et que je devais être prête. Cette voix m'a aussi dit que je devais vous prévenir, voilà pourquoi je suis venu te voir, il faut agir! Je ne sais pas quel est ce danger mais il faut nous y préparer! >>

    Elle c'était relevée, elle fixait la guérisseuse de ses yeux couleur sable. Elle s'attendait à ce que cette dernière prévienne tout de suite Ciel Gris mais la femelle ne bronchait pas. Plume Dorée se ré-assis. Fleur de Cerisier soutient son regard un moment.

    << As tu  eu d'autre rêves de la sorte? La Tribu des Cieux t'a-t-elle déjà rendue visite dans d’autres rêves? >> questionna la femelle. 

    Plume Dorée se dandina mal a l'aise qu'allait-elle dire quand elle apprendrait qu'elle n'avait pas divulguer des informations aussi importante. Cependant elle ne pouvait mentir, la tribu passait avant tout.

     << Oui, cela fait un moment que je reçois des rêves de se genre. Ciel de Lave m'a dit que la forêt abritait un grand danger. Il a aussi dit que j'était << l'élue », je ne sais pas ce que cela signifie, il m'a pourtant affirmé qu'un chat extérieur a la forêt nous sauveraient. >>

    Fleur de Cerisier semblait perdu dans ses pensées, lorsqu'elle entendit la dernière phrase elle sursauta.

    << Tu..tu pense que.. >> 

    Elle ne fit pas sa phrase, elle fixait Patte de Lilas que dormait dans la tanière des apprentis, la novice c'était roulée en boule dans la mousse, sa fourrure écaille se fondait dans la douce pénombre de la tanière.

     << Oui, ça en a tout l'air, confirma la guerrière. Je ne connais personne d'autres qui ne soit pas née ici.

    - Je comprends. >>

    La guérisseuse se leva et s'ébroua pour chasser les brins de mousse accrochait a son pelage.

    << On doit avertir Ciel Gris. Viens.

    Fleur de Cerisier commençait à partir quand Plume Dorée la rappela. 

     << Attends! Je ne suis pas sur que se sois normal qu'une simple guerrière rencontre la Tribu des Cieux dans ses rêves. Et puis cette histoire d'élu et de chat extérieur à la forêt on pourrait croire que je veuille valoriser Patte de Lilas. Pourtant tout est lié, la disparition de Fleur de Nuit, la dépouille de cerf, Patte de Marron... Je suis sur que cela a un lien. Il vaut mieux que tu y aille seule et que tu dises a Ciel Gris que c'est toi qui a reçu ses rêves. 

    - Tu as sans doute raison, soupira la chatte. Dans ce cas je ne parlerais pas de   "l'élu". >>

    Plume Dorée soupira soulagée.

    << Merci Fleur de Cerisier. >>

    La guérisseuse accepta les remerciements d'un signe de la tête avant de partir en direction de son antre.

    << J'irais voir Ciel Gris au coucher du soleil, pour le moment Patte de Lion a besoin de moi. Et si tu pouvais m'envoyer Patte de Lilas quand elle sera réveillée pour m'aider dans mes récoltes se serais parfait, j'ai besoin d'aide pour regarnir mes réserves, Plume d’Oiseau et Patte de Lave ont attrapé un rhume, j'aurais besoin de plus de plantes en prévisions de futurs épidémies et Patte de Lilas m'a déjà aidée, elle saura quoi faire. >>

    D'un mouvement de queue Plume Dorée accepta et la guérisseuse retourna auprès de Patte de Lion. 

     

       << Plume Dorée! On va s'entraîner aujourd'hui? >>

    Patte de Lilas se tenait là, devant la guerrière, moustache frétillante, elle attendait avec espoir la réponse de son mentor. Voilà un petit moment qu'elle n'avait pas emmenait la novice perfectionner ses techniques de combat. Cependant Plume Dorée n'avait pas le coeur à l'entraînement.

    << Non désolé, Fleur de Cerisier voudrait que tu l'aide à reconstituer ses réserves, tu devrais aller la voir. Demain nous pourrons aller nous entraîner, promis. >>

    Déçue l'apprentie se dirigea vers la tanière de la guérisseuse qui sortait justement de son antre. Plume Dorée s'empressa de finir la souris qu'elle avait commencée à déguster avant que Patte de Lilas n'intervienne. Tandis qu'elle finissait sa proie, Fleur de Cerisier et Patte de Lilas passèrent non loin de là. La guérisseuse la salua d'un signe de queue mais l'apprentie poursuivit sa route tête baissée. La guerrière savait qu'elle l'avait déçue mais elle avait d'autres préoccupations pour le moment. Elle bailla, la fatigue l'envahit. Elle se leva et s'étira pour chasser la fatigue de ses pattes, la nuit avait était mouvementée, elle opta donc pour une petite sieste. D'un pas lent elle prit la route de sa tanière.

     

     << Que tout le monde se rassemble pour une assemblée de la Tribu! >>

    Le cri de Ciel Gris réveilla Plume Dorée, elle  cligna des yeux, bailla, se leva, s'étira et sortit de la tanière des guerriers. Dehors la plupart des félins étaient en train de manger, a l'appel de leur chef, ils laissèrent leur proies de côté et levèrent la tête vers la Surélévation, là où le chef se tenait son pelage gris se détachant sur le crépuscule. Plume Dorée remarqua Poussière d'Étoile et Rêve Blanc que était l'un contre l'autre, couché sur la terre battu de la saison froide, un maigre lapin a leurs pattes. Elle vit aussi Pelage de Cendre non loin d'eux en train de lécher l'oreille de Tigre Blanc. En scrutant la foule elle aperçu les deux nouveaux apprentis, Patte de Corneille et Patte de Rapace assis auprès de leurs mentors respectifs. La guerrière doré décida de rester a l'entrée de la tanière, elle s’assit et attendit.

    << Aujourd'hui même Fleur de Cerisier m'a fait part d'une importante nouvelle. La Tribu des Cieux lui a envoyé un signe, un grand danger sévit dans la forêt. Elle n'a pas eu plus de précision seulement que cela ne s'aurait tarder a se montrer. A présent aucun apprentis ne sortiras seul, aucun guerrier non plus, les apprentis devront être accompagné de deux guerriers au moins. Et chaque patrouille comportera au moins trois guerriers et un apprenti. Compris? >>

    La foule commençaient a s'agiter. Tous semblaient inquiets. Plume Dorée remarqua que Fleur de Cerisier assis au pied de la Surélévation la fixa des ses yeux bleus saphir. La guerrière lui rendit son regard, heureuse que la guérisseuse n'ai pas trahis son secret et n'ai pas parlé n'y d'elle n'y de Patte de Lilas. La guerrière dorée leva ensuite les yeux vers Ciel Gris. Elle se dit que toutes ses précautions auraient du être prises avant, quand elle Croc Fauve et Pelage de Cendre lui avait raconté la découverte d'ossements sur leur territoire, avant que Patte de Marron ne meure. Et puis elle songea honteuse que si elle avait fait part de ses rêves avant tout cela ne saurait pas arrivé.

     

    Chapitre 14


    2 commentaires
  •  

     

    Tribus

     

    Tribu de l’Éclair:

    Chef: Ciel Gris - Chat au pelage gris clair constellé de taches noire.

    Lieutenant: Croc Fauve - Beau mâle au pelage roux tigré.

    Guérisseuse: Fleur de Cerisier - Femelle blanche et noire.

    Guerriers: 

    - Pelage de Cendre - Belle chatte au pelage ardoise constellé de taches noire.

    - Rêve Blanc - Chat blanc rayé crème.

    - Poil Roux - Mâle noir et roux

    - Perle d'Ambre - Femelle brun clair.

    - Tigre Blanc - Chat blanc rayé noir.

    - Queue Noire - Mâle blanc au bout de la queue noir.

    - Bec Pointu - Matou brun foncé et gris.

    - Poussière d'Étoile - Belle femelle gris perle au pelage  constellé de minuscule taches plus foncé.

    - Lune de Feu - Belle reine roux clair 

    Apprentis:

    - Patte de Terre - Magnifique mâle brun clair constellé de taches plus foncées.

    - Patte de Mousse - Femelle brun foncé tachée brun clair

    - Patte de Lave -  Chatte roux flamboyant.

    Reines:

    - Perle de Lune - Femelle beige et blanche.

    - Eau Douce - Chatte gris-bleu

    - Aile de Chouette - Reine à la fourrure brune et noire

    - Plume Dorée - Belle femelle couleur or.

    Chatons:

    - Petit Chêne - mâle brun clair et beige.

    - Petit Fleuve - Chat gris foncé.

    - Petite Rivière - Chatte gris perle.

    - Petite Brume - Femelle blanche et gris très pâle.

    - Petit Rapace - Mâle brun foncé tigré gris.

    - Petit Corneille - Femelle noire.

    - Petit Lion - Beau chat roux pâle tigré au poitrail et aux pattes blanches.

    - Petit Marron - Chat roux tigré.

    - Petit Feuille - Chatte roux tigré et blanche.

    Anciens:

    - Jolie Aile - Veille chatte blanche

    - Pétale Bleue - Femelle gris-bleu

    - Plume d'Oiseau-  Ancien brun foncé.

     

    Tribu des Ténèbres:

    Chef:  Ciel d'Orage - Mâle noir .

    Lieutenant:  Pelage Gris - Chat noir au dos gris

    Guérisseuse:  Fleur de Nuit - Petite chatte noir au yeux jaune.

    Apprentie Guérisseuse : Bourgeon de Granit - Femelle gris clair constellé de taches plus foncées.

    Guerriers:

     - Cœur de Glace - Femelle gris très clair et blanche

    - Pétale de Rose - Petite chatte beige;

    -Pelage de Fumée - Chat blanc rayé gris foncé.

    - Éclair de Pénombre - Grand chat brun foncé

    - Croc Gris - petit chat gris au petite dents.

    - Perle Rousse - chatte roux clair et noire.

    - Belle Lune - chatte noire au yeux jaune

    - Plume d'Argent - femelle argentée.

    - Lune Noire - Reine gris foncé

    Apprentis:

     - Patte d'Eau -  chatte gris-bleu

    - Patte de Brouillard - petit chat blanc crème

    - Patte de Châtaigne - femelle écaille et fauve.

    - Patte Noire - chat gris tigré noir

    Reines:

     - Belle Pâquerette - chatte beige et crème

    - Pluie Blanche - chatte crème moucheté

    - Jolie Goutte - femelle gris clair.

    Chatons:

    - Petit Souffle - chaton gris pâle

    - Petit Arbre - chat brun clair et crème

    - Petite Pétale - chatte beige 

    - Petit Éclair - chat gris foncé au patte crème

    - Petite Griffes - femelle grise

    - Petite pluie - chatte blanche moucheté.

    Anciens:

     - Plume de Sable - chatte roux clair mouchetée

    - Orage Noir - mâle noir de jais.

    - Griffes Argentée - ancienne reine gris perle

    Tribu de la Lumière:

    Chef:  Ciel Luné - femelle roux clair et fauve.

    Lieutenant: Poussière d'Argent- chatte argentée

    Guérisseuse: Fleur de Lys - femelle beige et noire.

    Apprentie Guérisseuse: Bourgeon Blanc - chatte blanche.

    Guerriers:

     - Pétale de Givre - chatte blanche.

    - Griffes de Bronze - mâle brun

    - Nuage de Fumée - jeune chat gris foncé.

    - Orage de Lumière -  chat noir et brun clair

    - Aile de Papillon - chatte écaille et blanc

    - Cœur Noir - chat noir

    - Pelage de flammes - chat roux sombre

    - Plume d'Aigle - Grand mâle brun tacheté

    - Flèche Noire - belle femelle noire aux pattes blanches

    Apprentis:

     - Patte de Mulot - Tout petit chat gris clair aux bout des pattes blanches.

    - Patte de Loutre - Chatte brun clair aux pattes gris clair.

    Reines:

     - Pétale Blanche - reine rousse tachée de blanc et noir;

    - Tempête Noire -  chatte noir de jais.

    - Cœur de Rose - femelle brun clair tigrée beige.

    Chatons:

     - Petit Sable - chat brun clair moucheté de roux sombre

    - Petite Orge - chatte brun clair tigrée

    - Petite Flèche - chatte grise et blanche

    - Petite Graine - femelle brun foncé tâchée de roux

    - Petite Épine - chatte blanche moucheté roux.

    Anciens:

    - Graine de Sésame - ancienne brun clair et blanche

    - Tempête Rousse - chatte rousse tigré noir.

    - Aile de Colombe - chatte blanche.

     

    Tribu de la Pluie :

    Chef: Ciel Argenté - Femelle gris perle.

    Lieutenant: Tempête de Feuille - Chatte écaille aux pattes noire.

    Guérisseuse: Fleur de Chêne - Chatte brun clair tachée de blanc

    Apprentie Guérisseuse: Bourgeon Doré - Jeune chatte roux clair et blanche.

    Guerriers:

     - Cœur Épineux - Mâle brun tacheté de noir.

    - Pelage de Jais - Mâle noire et gris

    - Plume de Hiboux - chat brun foncé tigré

    - Taches de Poussière -   chatte roux clair moucheté

    - Pelage d'Encre - Femelle noire et blanche

    - Griffes de Lynx - Mâle noir tigré brun foncé

    - Tornade de Plume - chatte blanche et gris perle.

    - Cœur de Phénix - chatte roux flamboyant aux pattes noires.

    - Tornade de Feu - Chatte rousse et grise.

    - Plume Nuageuse - Jeune reine grise taches blanc.

    Apprentis :

    - Patte de Braise - Chatte rousse clair

    - Patte de Tonnerre - chat brun clair

    - Patte Brisée - mâle noir et beige

    - Patte d'Ours - chatte brun foncé

    - Patte Bleue - chat gris clair

    Reines:

    - Aurore du Matin - Chatte écaille claire.

    - Poil Scintillant - femelle dorée et noire

    - Tempête de Neige -  chatte blanche moucheté de noir

    Chatons:

    - Petite Éclipse - Petite chatte noire et grise avec un œil bleu ciel et l'autre jaune

    - Petite Étoile - Femelle noire aux yeux vert.

    - Petite Pépite - Chatte fauve.

    - Petite Perle - chatte fauve clair

    - Petit Soleil - chat doré et brun clair

    - Petit Orage - chat noir

    Anciens:

     - Perce-Oreilles - Ancien beige

    - Éclat de Lumière - chat brun très clair.

    Autres:

     - Lilas - Jeune chatte domestique écaille sombre,sœur de Racaille.

    - Racaille - Matou gris et noir avec de nombreuse balafre sur le corps,frère de Lilas. 

     

    - Oscar- Matou brun et blanc qui vit près des chutes.


    14 commentaires
  • Remèdes de Guérisseuses...

     

    Feuilles de bourrache

    Ce sont de petites feuilles velues provenant d'une fleur bleue en fleur d'étoile. Mâchées, elle aide à augmenter la production de lait d'une reine ou de faire baissée la fièvre.

    Racine de glouteron 

    Plante aux feuilles sombres et à la longue tige foncée. Elle dégage une forte odeur. On utilise ses racines pour guérir les morsures de rats, surtout si c'est infecté.

    Herbe à chat 

    Une plante à l'odeur délicieuse. Presque impossible à trouver en forêt, on en trouve dans les jardins de Sans-Queue. C'est le meilleur remède contre le mal vert et blanc.

    Cerfeuil 

    Une plante aux larges feuilles semblables à des fougères, et aux fleurs blanches. Le jus des feuilles est pour traiter les plaies infectées. Mâcher les racines peut soulager les maux de ventre.

    Toile d'araignée 

    Utilisée pour panser les plaies et arrêter le saignement 

    Feuille de tussilage 

    Une plante avec des fleurs jaunes ou blanches. Les feuilles sont mâchées pour obtenir du pulpe qui, une fois avalée, aide à mieux respirer. Remède contre la toux.

    Consoude 

    Plante aux larges feuilles et aux fleurs en forme de cloche. Les racines noires de cette plantes peuvent être utilisées pour réparer les os brisés ou soulager les plaies.

    L'oseille sauvage 

    Les feuilles sont mâchées pour soulager les petites plaies tels que les griffures. 

    Grande camomille 

    Plante possédant des fleurs semblables aux marguerites. Les feuilles sont mangées pour soigner la fièvre et apaiser l'esprit.

    Gerge d'or 

    Une plante aux fleurs jaunes. Appliquées en cataplasme, elles aide à la cicatrisation des plaies.Aussi appelée Verge d'or ou solidago.

    Miel

    Liquide visqueux et doré avec une douce odeur un peu forte. Contre la toux et les irritations de la gorge. Il est dur à obtenir mais très efficace.

    Prêle 

    Plante hérissée qui pousse dans les régions marécageuses. Utilisées pour traiter les plaies infectées. 

    Baies de genièvre 

    Buisson aux feuilles foncées et aux baies sombre. Les baies soulagent les maux de ventre.

    Souci

    Une fleur orangée qui pousse au ras du sol. Les pétales ou les feuilles sont mâchées en pulpe et appliquées sur les plaies pour les soigner. 

    Bile de souris 

    Ancien remède contre les tiques.

    Graine de pavot 

    Graine noire qui aide un chat à dormir et peut aussi émousser les sens.

    Ortie 

    Donné aux chats ayant mangés de la chair à corbeau.

    Tanaisie 

    Une plante odorante. Contre la toux. Aussi appelée Pas-d'âne.

    Thym 

    Contre l'anxiété et la nervosité.

    Menthe aquatique 

    On en trouve près des rivières, ou dans la terre humide. Elle donnée aux chats ayant des maux d'estomacs.

    Mille-feuille 

    Donnée pour faire vomir. Les onguents de mille-feuille sont utilisés pour soigner les craquelures de coussinets.

    Mouron des oiseaux 

    Plante rare aux fleurs blanches. Très utile contre le mal vert.

    Épiaire laineuse

    Plante aujourd'hui disparue qui redonnait des forces.

    Persil 

    Plante verte qui arrête la production de lait d'une reine.

    Feuilles de framboise 

    Les feuilles stoppe l'hémorragie lors de la mise bas.

    Séneçon 

     Peut soulager les douleurs des articulations.

    Eupatoire 

    Remède contre le venin de serpent. 

    Saule

    Les feuilles sont utilisées pour faire arrêter de vomir.

     


    votre commentaire