• Les 4 Tribus -Tome I

     Hey! Je me lance dans le début de la réécriture :3 Bon je ne suis pas sur d'avancer très souvent mais voici au moins le prologue :3 Je changerais donc au fur et à mesure les chapitres !^^

     

    Voici donc la partie consacré au premier "tome" ma fiction, j' y met le texte uniquement.

    Les chapitres sont classées par ordre chronologique, du début de la fiction, à la fin.

    Les 4 Tribus -Tome I

    (Couverture entièrement faite par moi pas touche!)

    ( Résumé:  Alors qu'un grand danger menace les tribus de chats sauvages qui se partagent la forêt, une étrange prophétie fait son apparition. Plume Dorée, membre de la Tribu de l’Éclair s’interroge. Le sauveur annoncé serait-il Patte de Lilas, l'ancienne chatte domestique? Qui viendra à bout de la menace? )

     

    Ancienne couverture et ancien résumé !!

     Pour voir la liste des personnages, cliquez ici. 

     

    Sommaire:

    Prologue

    Chapitre 1

    Chapitre 2

    Chapitre 3

    Chapitre 4

    Chapitre 5

    Chapitre 6

    Chapitre 7

    Chapitre 8

    Chapitre 9

    Chapitre 10

    Chapitre 11

    Chapitre 12

    Chapitre 13

    Chapitre 14

    Chapitre 15

     

     

    L'écriture de ce premier "tome" est à présent terminé.

     

  • Chapitre I:

    Racaille

    Un bruit attira l'attention de Fleur de Cerisier, un mulot était caché dans les buissons. La guérisseuse se mit en position de chasse et bondit, le rongeur poussa un cri apeuré et tenta de s'enfuir, en vain, il était mort. Fleur de Cerisier dévora sa proie avant de se remettre en route. Elle était sortie récolter dans herbes. Il ne lui manquait plus que du soucis, cette plante poussait a la lisière de la forêt, non loin de la ville. Les chats sauvages craignaient les Homme, Sans-Queue dans leur langage. Peu d'entre eux aimait s'approcher de cette partie de la forêt entourée de champs et de vignes. La guérisseuse devait cependant y venir car certaines plantes y poussaient mieux comme les soucis ou les boutons d'or, très utile pour éviter que les plaies ne s'infectent. Lorsqu'elle aperçu enfin ce qu'elle était venu chercher elle s'élança mais a quelques bonds de la plante elle s'arrêta net. Fleur de Cerisier avait senti une odeur étrange. Un chat inconnu! Cette odeur ne lui rappela aucune tribus, ce devait-être un chat domestique.

    Soudain, une voix s'éleva derrière elle:

    << Que fait tu ici, rugit-elle, tu es sur mon territoire! >>

    Sans crier gare l'inconnu se jeta sur elle, la percutant de plein fouet. Fleur de Cerisier roula sur le côté pour ce dégager. D'un puissant coup de reins elle envoya son adversaire, toujours agripper a son dos, rouler dans la poussière. Ce dernier - un matou gris et noir - se releva d'un bond, furieux il fit le gros dos et cracha. Puis il s'élança a nouveau, décidé à en découdre, la guérisseuse l'attendait la queue battante. Quand il voulut la mordre, elle esquiva lestement mais le matou grisâtre bondit aussitôt sur ses pattes, il enfonça ses croc dans la patte arrière de la  femelle, qui poussa un cri douleur. Écumante  de rage la jeune chatte se retourna et le mordit jusqu'au sang. Elle ne le relâcha que lorsqu'il se mit à couiner comme un chaton. Une fois qu'elle l'eu lâché l'inconnu lui donna un dernier coup de griffes avant de s'enfuir la queue entre les pattes. Fleur de Cerisier s'assit hors d'haleine. L'inconnu bien que chat domestique se battait férocement. Il aurait fait un bon combattant, pensa la guérisseuse. Elle avait des marques de griffures sur tout le corps et sa patte arrière saignait abondamment. Quand elle eu finit de lécher sa patte pour qu'elle cesse un peu de saigner, elle se dirigea vers les plants de soucis, où elle préleva quelque feuilles qu'elle mâcha avant d’appliquer la pulpe sur la plaie. Après s'être reposée un moment Fleur de Cerisier décida de rentrer au camp. Elle se dirigea vers un petit sentier menant à un petit pont qui permettait aux chats de venir dans cette partie de la forêt. Une fois engagé sur le sentier de terre, elle huma l'air, pour s'assurer que c'était sans danger. Une odeur horrible lui parvient, elle se raidi lorsqu'elle reconnut celle d'un monstre. Elle tressaillit en voyant l'énorme chose foncer sur elle, à l'intérieur un Sans-Queue hurlait.

     

    Terrifiée, elle se mit a courir aussi vite que sa patte blessait lui permettait. Derrière elle le monstre la suivait de près. Elle continua à courir, le monstre toujours a ses trousse, gagnait du terrain. Affolée elle bondit dans un champ en  continuant de foncer a toute vitesse. Quand le monstre la suivit elle accéléra encore. Au bout d'un moment elle sortie du champ, la créature rugissant encore derrière elle. La guérisseuse sauta alors à travers des vignes qui se dressait devant elle, l’abominable machine renonça à la poursuivre, cependant Fleur de Cerisier continua sa course folle craignant qu'elle ne revienne. Une fois sortie des vignes elle se trouva sur un chemin de terre avec tout autour des nids de Sans-Queue. Les formes devinrent floues, le paysage bascula, épuisée elle s'écroula.

     

     

    Chapitre 2

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique